Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 15:56

Mercredi 15 juin

Pour ce premier jour de voyage, nous avons décidé de partir chacun de son côté et de retrouver notre binôme à Graüs, première étape du parcours, d’autant que nos coéquipiers partent de plus loin que nous (Lapalme, dans l’Aude) et ont pas mal de choses à faire avant de pouvoir décoller ! C’est donc persuadées d’avoir plein de temps devant nous et d’arriver de toute façon les premières à l’étape que nous prenons la route. Nous allons musarder !

Nous passons la frontière au Perthus et filons vers Girona par la nationale, avant de bifurquer à droite vers l’intérieur des terres en empruntant l’«autovia » gratuite qui mène à Vich, Manresa et Lérida.

Entre Girona et Vich, les paysages sont superbes et invitent à la flânerie ; mais ce sera pour une autre fois. Cette région de Catalogne est riche et mérite que l’on s’y attarde vraiment. Du côté de Manresa, alors que le paysage se fait plus aride, ce sont au loin les aiguilles de la sierra de Montserrat qui nous fascinent. Mais là aussi, il faudra remettre à plus tard. Quel bonheur de constater que nous avons encore plein de belles choses à découvrir !

C’est assez rapidement que nous parvenons au contournement de Lérida pour nous diriger avec détermination vers notre première halte en Aragon, province de Huesca, Benabarre (rien à voir avec le chanteur!).

castillo de Benabarre
castillo de Benabarre

Le village est perché, surmonté par une impressionnante forteresse. Il fait un peu frisquet et le ciel est gris, vaguement menaçant. Nous nous garons sans problème dans le village et nous nous dégourdissons les jambes dans les vieilles ruelles, avant de monter jusqu’au castillo, ancien château des comtes de Ribagorza, dont l’entrée est gratuite. Il s’agit d’une construction d’origine musulmane conquise par Ramiro Ier au début du XIème siècle, et démantelée en 1596 par le roi Felipe II.

sur la forteresse
sur la forteresse

Nous prenons le temps de déambuler sur le site, jouissant d’un vaste panorama sur les collines à l’entour, avant de reprendre la route.

Nous sommes tout près de Graüs, où nous avons décidé de passer la première nuit, et nous avons largement le temps d’un petit détour avant l’arrivée de nos amis. C’est, du moins, ce que nous pensons…

Nous nous engageons donc plein nord, sur une petite route en direction de Laguarres, puis Satanova, pour partir à la découverte du village de Roda de Isabeňa.

Entre Benabarre et Laguarès, la route est non seulement étroite, mais encore sinueuse et escarpée ; la descente sur Laguarès, tout en virages serrés, est impressionnante. Passé ce village, nous nous engageons dans une vallée assez large occupée par un vaste torrent de montagne, le rio Isabeňa. Un paysage qui nous rappelle un peu la haute vallée du Verdon, le soleil et la chaleur en moins…

roda de Isabena
roda de Isabena

Roda de Isabeňa peut se vanter d’être la plus petite localité d’Espagne à posséder une cathédrale. Détruite au Xème siècle, reconstruite entre 1053 et 1067, elle fut complétée tout au long du XIIème siècle. Pas de chance pour nous, elle n’ouvre ses portes qu’à 16 heures et il n’est pas question d’attendre, mais rien que l’extérieur de l’édifice vaut le détour, d’autant que le cloître reste accessible, l’ancien réfectoire ayant été aménagé en auberge. C’est un bel endroit, généreusement fleuri, comme la plupart des habitations du village, qui présentent par ailleurs une belle unité de construction.

le cloitre
le cloitre

Nous flânons longuement dans les ruelles, poussons notre découverte jusqu’à un petit sanctuaire situé à l’extérieur du village, en surplomb du rio.

le sanctuaire

le sanctuaire

le pont médiéval de Roda de Isabena
le pont médiéval de Roda de Isabena

Notre visite terminée, nous nous décidons à gagner Graüs directement, mais non sans un dernier arrêt pour aller admirer le superbe pont médiéval qui enjambe d’une seule arche le rio Isabeňa. Le chemin d’accès est peu adapté à nos chaussures « bateau »… Raide et caillouteux en diable, nous y allons avec prudence ! (Prudence et Précaution ne sont jamais très loin, heureusement !) Mais le spectacle est à la hauteur (quoique pas tout à fait aussi impressionnant que celui des gorges de St Aniol, du côté de Besalù, en Catalogne).

Cette fois, nous filons vers Graüs. Nous traversons la petite ville en direction du camping, signalons à la direction en nous inscrivant que nous attendons des amis… Pas de problème ! Nous nous installons où nous voulons et nous leur réservons la place !

Nous n’avons juste pas pensé un instant qu’ils auraient pu nous devancer ! Et pourtant, nous ne tardons pas à repérer leur camion. Ils ont même installé à notre intention leur table sur l’emplacement voisin avant de partir se balader en ville.

Voilà, sûre de notre fait, nous avons rejoué la fable du lièvre et de la tortue !

Claude et Michèle sont là ; le tandem est près à fonctionner. A nous, l’Aragon !

A suivre...

Fredo

Partager cet article

Repost 0
Published by Do Fredo - dans récits de voyage
commenter cet article

commentaires

JULLIEN Gilbert 13/07/2016 21:38

Quelle chance vous avez de pouvoir partir en vacances et de continuer à émettre des articles sur votre blog. Moi, je ne peux pas. Pas d'Internet à Urbanya et pas de possibilités de mettre à jour mon blog avec de nouvelles randos. Alors, je marche.....et attends le retour à la civilisation pour les expliquer......Là, je ne suis que de passage au domicile....alors j'en profite....pour lire vos périples....L'Aragon est une région merveilleuse...enfin le peu que j'ai pu en voir l'an dernier en revenant de Loudenvielle. Bonnes balades.....

Do Fredo 13/07/2016 22:33

Merci et bon séjour à Urbanya! On attendra les vos prochaines randos... Amitiés

Pierre 07/07/2016 18:23

il est bien cet article, vivement la suite !
et bise, pierre

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche