Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 21:21

Le 21 février 1966 Charles de Gaulle décide de retirer la France de l’OTAN. Notre pays se propose « de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté » ce que nous avons donc fait jusqu’à ce jour funeste (c’est mon point de vue) du 7 décembre 2007 où un certain Nicolas Sarkozy réintègre notre pays au sein de cette organisation.

Et voilà qu’hier le chef du Pentagone est venu sommer les dirigeants européens d’augmenter leurs dépenses militaires faute de quoi les États Unis pourraient « modérer leur engagement » et James Mattis d’ajouter « les américains ne peuvent pas se soucier davantage de la sécurité future de vos enfants que vous ne le faîtes vous-mêmes ».

Leur demande t’on de s’occuper de nos enfants ?

J’hallucine d’autant que Jens Stoltenberg (ancien premier ministre norvégien) actuellement à la tête de l’Otan et représentant d’un état qui n’appartient pas à l’Union Européenne, s’exprimant sur le sujet a affirmé que « de nombreux pays parmi ceux qui dépensent moins de 2 % de leur PIB ont exprimé des ambitions, des projets, des engagements pour réellement commencer à augmenter leurs dépenses ». Une allusion à la France, l’Espagne, la Belgique, l‘Allemagne, l’Autriche, l’Italie … sans nul doute ? La Grande Bretagne et la Pologne qui ont réduit leurs dépenses risquent sans doute de se faire sermonner, pas comme ces bons élèves que sont l’Estonie et la Grèce ?! Faut-il vraiment les en féliciter ?

Ces propos n’engagent que moi mais lorsque je vois les économies drastiques que certains candidats à la présidentielle veulent imposer aux français (évidemment ils ne sont pas du nombre), entendre dire qu’il faut augmenter les dépenses militaires, ça coince !

Et puis comment recevoir une leçon d’un état qui, s’il est engagé dans le conflit qui embrase le Moyen Orient (et pour cause), laisse à l’Europe le soin de régler le sort des réfugiés même s’il y a beaucoup à dire à ce propos.

Autant dire que ce président outre Atlantique, dont nous ne sommes pas responsables de l’élection, semble devoir exporter les turbulences qu’il génère jusque chez nous !

Alors je ne sais pas ce que vous en pensez mais il serait sans doute temps que nous nous ouvrions les yeux et que nous décidions de ne pas nous laisser manipuler.

Les brebis galeuses ne sont pas celles que désigne la vindicte populaire bien briefée par ceux qui ont intérêt à empêcher que nous nous unissions.

Réveillons-nous !

Cessons de crier Haro sur les petits fonctionnaires, ce ne sont eux qui grèvent le budget de l’État. Les chômeurs ne s’engraissent pas sur le dos de la population, ils sont les victimes d’un système qui ne visent qu’à enrichir les nantis. Les SDF ne le sont pas de leur plein gré contrairement à ce que se plaisait à me dire le maire (communiste) de la dernière commune où j’ai enseigné en réponse à une proposition d’ouvrir un accueil sur le village.

Oui le délit de « sale gueule » existe et il ne fait pas bon être « différent ».

Quand arrêterons nous de nous laisser dicter notre conduite par étrangers qui feraient mieux de balayer devant leur porte et des politiciens qui ont tout de truands ou à ceux qui sèment la haine !

Do

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche