Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 15:09

Une petite phrase scélérate et un message téléphonique, 2 occasions qui nous ont permis de vérifier que le passé a la peau dure !

La première expérience a eu le mérite d’éclairer des zones d’ombre d’un temps révolu, de nous permettre de relire de manière compréhensible ce qui demeurait des énigmes comportementales intrigantes. Second bénéfice nous sommes libérées de certaines obligations qui ont perdu tout fondement et dont nous avions des scrupules à nous affranchir.

La seconde expérience, elle, est beaucoup plus déstabilisante car elle m’a replongée dans une époque où je n’étais pas celle que je suis devenue. Si en découvrant un certain message téléphonique il y a quelques jours, voix et prénom ne m’étaient pas inconnus, ce que je découvrais n’avait pas de réalité. L’impression qu’un étau menaçant notre liberté se resserrait autour de nous est devenue de plus en plus prégnante et de ce monologue je ne comprenais qu’une chose, la famille qui nous avait toujours « utilisées » par le passé tout en nous maintenant à distance respectueuse le reste du temps, était entrain de recommencer.

Dans ma tête divers scénarii se sont dessinés : faire comme si nous n’avions rien reçu, cela n’aurait rien eu d’étonnant, reprendre le camion et partir !!! Mal à l’aise nous avons opté pour une troisième solution, appeler pour en savoir plus. L’échange a été cordial, intéressant même car nous avons en partage certaines préoccupations environnementales, étonnant quant à ce que je découvrais au fil de la conversation.

Le malaise s’est intensifié, j’avais du mal à penser à autre chose et l’impression d’avoir une pointe dans le dos.

Comment peut-on demander à des tiers de s’impliquer dans un projet qui ne les concerne en rien, pour lequel ils n’ont jamais été consultés, pour une personne qui leur est parfaitement inconnue même si, assure t-on, elle d’un commerce agréable ? Découvrir qu'ils avaient élaboré des stratégies comportementales visant à disposer de nos vies m’était insupportable.

Le travail de découverte de soi et de reconstruction auquel nous nous sommes livrées m’a permis de comprendre que chacun de nous vit ce qu’il a à vivre.

Cela peut-être ce que nous croyons avoir à vivre ou ce que nous croyons devoir vivre !

Notre éducation, nos croyances, les pensées limitatives héritées et ou acquises, nos expériences peuvent nous amener à subir une vie qui ne nous convient pas, que nous nous interdisions toute forme de rébellion ou que nous n’y pensions même pas !

Pourtant chacun de nous à son libre arbitre et le droit, le devoir même, de vivre ce qui l’appelle, ce qui exalte son âme. Cela demande de sortir de sa zone de confort (qui pour inconfortable qu’elle puisse être a le mérite de ne pas s’ouvrir sur l’inconnu) mais apporte l’apaisement. Cela impose de savoir qui l’on est, ce qui nous convient et que nul ne nous demande de nous sacrifier. Se sentir victime peut être une manière de se sentir vivre, ce n’est pas s’accomplir et cela débouche presque toujours sur le conflit.

Travailler pour découvrir les rancœurs, colères, peurs qui nous animent est un exercice intéressant pour savoir qui l’on est et pour en finir avec l’injustice.

Ceux qui nous ont utilisées ne sont pas les seuls coupables. Nous l’avons supporté parce que cela nous donnait la « niaque », nous aidait à nous sentir exister mais un jour nous nous sommes rebellées. Victime et bourreau vont en binôme. Ne plus se laisser victimiser coupe les ailes au bourreau.

Ce vendredi 14 juillet j’activais le rayon rubis doré qui permet de travailler sur la paix et la Sérénité quand tout à coup une voix a résonné en moi m’apportant un bien-être réconfortant :

« Bien faire et laisser dire !

Bien faire c’est faire ce qui nous va et non ce qui va aux autres.

C’est faire ce qui est aligné avec notre vérité ! »

La barre à l’estomac a disparu, je sais ce qui est ma vérité.

Je sais comment répondre à ce que l’on attend de nous !

Do

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche