Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 20:24
Le Carlit, c'est celui de droite et c'est le plus haut sommet des Pyrénées Orientales
Le Carlit, c'est celui de droite et c'est le plus haut sommet des Pyrénées Orientales

Aujourd'hui, je ne vais pas vous décrire notre dernière rando par le menu.

Ce sera juste beaucoup de photos et peu de textes. Notre but, le désert du Carlit !

Le Vives
Le Vives

Cette virée ne fut que du bonheur, une myriade de lacs laissés là par les glaciers. En arrivant des Bouillouses, le premier c'est le Vives.

Le Sobirans
Le Sobirans


Arrivé au pied du Carlit, le Sobirans dévoile ses charmes dans un décor d'ocres !

Le Castella
Le Castella


Les jours fastes, il est même possible de tomber sur des cèpes le long du Castella !

Le Dougnes
Le Dougnes


Un premier verrou glaciaire, les gambettes flageolantes et c'est le Dougnes !

Sorbier
Sorbier


Deux autres verrous, un coup d'œil sur Le Vives et retour à la case départ.

Si vous y montez sous peu ne manquez pas les sorbiers des oiseaux, ils flamboient !

Cairn
Cairn

La rando est parfaitement balisée et de nombreux cairns ponctuent le parcours ! Des œuvres d'art brut !

Le massif du Canigou
Le massif du Canigou


Une balade, un véritable enchantement qui s'est terminé comme un feu d'artifice avec le Canigou en toile de fond !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans randonnées voyages
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 20:43
cabane à St Hippolyte PO
cabane à St Hippolyte PO

Une charte vient d'être signée en préfecture (celle des Pyrénées Orientales) qui lance la traque aux constructions illicites (mais pas uniquement) qui proliféreraient dans le département.

Si le terme « cabanisation » vise tout habitat en dur ou mobile implanté sans autorisation, il inclut également les caravanes et mobile-homes installés sur des campings ou bien sur des propriétés privées !

Autant dire une chasse aux plus démunis (ou aux marginaux) qui ont le grand tord, entre autre, de nuire à l'image du département dixit la préfète ?! Préfète qui ne semble pas avoir (encore) inclus dans cette traque ceux qui vivent dans leurs voitures parce que leur maigre salaire ne leur permet pas de trouver un logement décent !

Le SDF (ou assimilé) est donc une nuisance et toutes les instances territoriales et gouvernementales ( CAF, Direction départementale des finances publiques, Agence régionale de Santé, Police de l'eau, Gendarmerie … ) sont sur les dents et inviter à élaborer un maillage du territoire qui ne doit permettre à aucun contrevenant d'échapper à cette vague d'assainissement.

Le discours de la préfète énumérant les enjeux de cette guerre est un modèle du genre, vous devinerez lequel vous même :

« Tout d'abord, il s'agit de la protection des populations avec les risques d'inondations et d'incendies ». Les risques d'inondations lorsqu'il s'agit de vendre des terrains, tout le monde s'en moque ! Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé sur Cannes mais aussi sur le secteur d'Argelès en mars dernier.

« Il faut prendre en compte la désocialisation des populations des populations concernées, le manque d'hygiène, l'insalubrité, les défauts de raccordement à l'eau potable ... ». Pour ceux qui résident en camping, le problème de salubrité n'existe pas, quant à la désocialisation de ceux qui sont à la rue (et pas dans un cabanon), cela indiffère ! Enfin les conditions d'accueil des gens du voyage, comme ce fut le cas cet été à Rivesaltes où le terrain qui leur était réservé ressemblait au sol de Mars, émeuvent elles les autorités ?

« Il faut prendre en compte … la dévalorisation de l'image du département et, entre autre, la non perception des taxes ». Nous y voilà, c'est une question de sous ! Encore que cela ne devrait pas inclure ceux qui résident en camping car les tarifs pratiqués tiennent compte de ces fichus taxes.

Les quais de la Seine
Les quais de la Seine

La paupérisation de la population est tout juste évoquée et pourtant ! Pour avoir souvent discuter avec des personnes vivant en camping, j'ai quand même cru comprendre qu'ils espéraient que cette situation serait transitoire ! Certes, il y a quelques marginaux qui s'éclatent à vivre dans une yourte, ou similaire, et alors ? Ne peut-on avoir envie de mettre une certaine distance entre soi et la civilisation ? Sont également pointées du doigt ceux qui, parce qu'ils rénovent une vieille bâtisse vivent en caravane, mais j'imagine quand même qu'ils acquittent des taxes ? Il est vrai que « les pôvres c'est fait pour être très pôvres et les riches, très riches ! » (La folie des grandeurs), il n'y a qu'à considérer le cas de Thomas Thévenoud, allergique aux impôts !

Ce qui m’écœure le plus dans cette histoire, c'est tout ce que cela cache derrière : répression, délation (la CAF devra signaler les allocations versées à des personnes vivant sur des campings ou des terrains de loisirs, idem pour les maires qui auront « un rôle préventif et curatif »), stigmatisation de personnes déjà fragilisées socialement !

Dégoûtant !

Et ce qui me donne franchement « la gerbe », c'est de me dire que l'on est capable de traquer des gens qui ont le seul tord de ne pas rouler sur l'or alors que certains, mieux informés et argentés, magouillent en toute impunité !

Paris camping !
Paris camping !

A quand la traque organisée des SDF, par exemple Paris où les tentes fleurissent sur les trottoirs et où les constructions se multiplie le long des voies sur berge ?

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 18:54
Ah, si Pierre avait su...
Ah, si Pierre avait su...

Si vous n’avez pas lu l’Indépendant du 4 novembre 2015, vous l’ignorez peut-être : l’air marin est dangereux pour la santé. Oui, oui, oui !

Comme il est fréquent à cette période de l’année, nous avons subi lundi dernier ce que l’on nomme un « épisode méditerranéen » : fortes pluies (encore que…) et bon coup de vent de sud, sud-est, rendant difficile l’écoulement des fleuves vers la mer, d’où un risque accru de montée des eaux et d’inondation.

Alerte orange, donc. Normal. Nous avons l’habitude.

S’il a effectivement bien plu, surtout en montagne, et si la Têt et le Tech affichaient le lendemain un débit impressionnant, l’épisode semble avoir été plutôt modéré et nous n’avons à déplorer aucun incident grave, humain ou matériel, ce qui n’est pas le cas chez nos voisins espagnols (quatre morts). Nous nous en tirons bien, mais nous ignorions qu’un autre danger nous menaçait ce jour-là ; ce n’est que le lendemain que nous avons découvert que le département avait été placé en alerte pollution. Quel genre de pollution ? Aux embruns marins, figurez-vous !

Vous qui aimez admirer le spectacle de la mer déchaînée, sachez désormais qu’un mal sournois vous guette : le sel !

« L’impact de cette pollution est aussi nocif pour la santé que les pollutions ayant pour origine l’activité humaine (gaz d’échappement ou autres). Classés cancérigènes par l’Organisation Mondiale de la Santé au même titre que les autres particules, ces embruns pénètrent dans le système respiratoire ».

Et tenez-vous bien, l’article précise que la pollution ne se cantonne pas au littoral, les masses d’air poussées par le vent pénétrant loin à l’intérieur des terres… Jusqu’aux Hauts Cantons ! Oui, jusqu’à Font-Romeu ou aux Angles ! C’est fou, non ?

Il s’en suit moult conseils à l’intention des personnes sensibles, comme d’éviter les activités physiques intenses, en extérieur comme en intérieur ( ?).

J’avoue que cet article m’a fait l’effet d’un poisson d’avril… Mais comme nous sommes au mois de novembre, j’ai aussitôt pensé qu’une fois de plus, on nous prenait pour des c… andouilles. Et je m’interroge : jusqu’où iront-ils pour nous maintenir dans la peur ?

Cependant, l’article ayant suscité pas mal de réactions, je suis un peu rassurée. Les gens ne s’y trompent pas. Je me permets de vous livrer une ou deux réflexions particulièrement réjouissantes : « Au nom du principe de précaution, je propose de déménager la mer »… « Que doit-on faire en cas de régime sans sel ? »… « Ségo devrait taxer la mer et imposer l’eau douce ! »… « Encore un organisme perfusé payé avec nos impôts et qui oublie que nos ancêtres pouvaient respirer normalement, même avec le vent salé. C'est du grand n'importe quoi !!!! » et, le meilleur pour la fin :

« Pour votre santé, arrêtez de respirer !!! ».

Surtout si vous êtes marin-pêcheur…

Frédo

Alerte pollution!

Et pourtant, quel spectacle!

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 18:11

Lors de notre dernier petit tour de France nous avons fait halte en Mayenne et découvert le musée Robert Tatin, extra !

Art brut, art premier, ce lieu n'est pas sans rappeler le Palais idéal du facteur Cheval, la maison Picassiette ou tout autre délire architectural qui vous font retrouver une âme d'enfant.

Ça fait un bien fou !

Fontaine de la Solidarité de LEB
Fontaine de la Solidarité de LEB

Dès l'arrivée, une œuvre colorée et décoiffante vous accueille. Cette composition dite « Fontaine de la solidarité » est la création de Jean-Yves Lebreton, LEB, qui expose également de multiples œuvres sur le site.

Le ton est donné, il n'y a plus qu'à se laisser porter.

Né en 1902 en Mayenne, Robert Tatin a démarré dans la vie active dès le certificat d'études comme peintre en bâtiment. Un séjour à Paris en 1918 lui permet, tout en travaillant, de s'inscrire dans diverses académies libres puis aux Beaux Arts et à l'atelier de fresque de l'école des Arts Appliqués. Après avoir suivi des cours de trigonométrie et autres joyeusetés mathématiques du même type, un retour à Laval, une autre plongée parisienne en belle compagnie, Robert Tatin voyage de par le monde et séjourne plusieurs années en Amérique du Sud, où, au contact des amérindiens, il s'affranchit des dogmes académiques. De retour en France, il partage son temps entre Vence, Paris et Laval où il se fixe définitivement en 1962.

La maison des Champs
La maison des Champs

C'est donc près de Cossé le Vivien qu'il crée l'oeuvre de sa vie, au lieu dit « la Frénouse ». Il a voulu cette création, « La Maison des Champs » comme le lieu de rencontre de toutes les civilisations au sein d'une nature paisible.

Une allée de 19 géants mène au « Jardin des Méditations » et en différents lieux investis par Robert Tatin.

Verbe Avoir
Verbe Avoir

Au premier abord, le visiteur a tendance à sourire, voir s'amuser franchement en découvrant Vercingétorix aux côtés de Sainte Anne ou de Marie. Funeste comportement !

Chaque statue est un questionnement que l'artiste nous invite à faire sur notre propre existence. Qui suis-je ? Où vais-je ? D'où viens-je ? « En quel étagère » ?

Robert Tatin quant à lui, nous livre au travers de ces géants son propre parcours.

Pablo Picasso
Pablo Picasso

« Le maître compagnon » est ainsi un rappel de son propre apprentissage, placé sous le signe de l'excellence, de l'exigence.

Quant à Rodin, Le Douanier Rousseau ou Alfred Jarry, leurs représentations sculptées témoignent de la richesse phénoménale et foisonnante de son environnement artistique.

Influence égyptienne, détail de l'enceinte
Influence égyptienne, détail de l'enceinte

La biographie de l'artiste ainsi posée, nous pouvons découvrir « Le jardin des Méditations ».

Enclos dans une enceinte dont nous pourrions faire le tour à l'infini, tant elle recèle de surprises, ce jardin est tout en symboles.

Ouvert sur l'infini du ciel, mais clos, il invite le visiteur à une plongée dans le temps et l'espace. Conçu comme un cloître dont les galeries enserrent un bassin, la « Source de Vie », le parcours se fait selon le sens de rotation des aiguilles d'une montre et dévoile une multitude de salles qui permettent d'appréhender le talent multiple de Robert Tatin.

Le jardin des méditations
Le jardin des méditations

A ce stade de la découverte, nous mesurons bien que cette création n'a rien à voir avec celle du facteur Cheval.

C'est pensé, construit de manière à délivrer un message, l'Art est universel, l'Art est dans tout, la Vie est une œuvre d'Art.

Enfin c'est mon ressenti, peut-être y trouverez vous un autre sens ?!

Dinan, aquarelle et encre de chine
Dinan, aquarelle et encre de chine

En ce qui me concerne, ma préférence est allée à son œuvre picturale et tout spécialement à ses aquarelles.

Pas de couleurs pisseuses et une manière très particulière d'y associer l'encre de chine pour rehausser le trait.

J'aime !

Le musée Robert Tatin

Robert Tatin est enterré dans son jardin, juste devant sa maison entièrement remaniée par lui.

On dirait la maison des 7 nains ! On a les références qu'on peut et 39 années avec de jeunes enfants laissent des traces !

Cette maison que l'on peut visiter, selon le souhait de l'artiste, est telle qu'il l'a laissée et pleine de ses œuvres et de celles de sa femme, Liseron !

Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix
Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix

Evidemment la découverte ne serait pas complète sans se perdre dans le verger et les multiples dépendances qui servent d'accueil à d'autres artistes, dont le fameux LEB présenté en début d'articles.

En tout cas si vous avez l'occasion de passer par là, ne ratez pas ce lieu magique !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 21:05

La première que je vous livre fut trouvée à Chambord !

Bon sang, mais c'est bien sûr !

Citations inspirantes

François Ier et Nadine Morano, même combat !

Quant à la seconde j'espère que vous en ferez bon usage !

Citations inspirantes

J'accepte tout mode de règlement même les paiements échelonnés.

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans humour
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 18:10

Nous voici de retour d'une jolie virée sur les routes de France qui nous a ravi les yeux mais surtout le cœur !

Quel bonheur de renouer de vieilles affections et de s'apercevoir que le temps et les aléas de la vie n'ont en rien entamé les liens qui nous unissaient.

Merci à la vie et à toi Jean-Claude qui en t'effaçant de nos vies a rendu possible ces retrouvailles familiales. Impossible pourtant de ne pas avoir le cœur triste, nous nous aimions tant !

De ce périple que je ne vais pas vous détailler par le menu, je retiens surtout un fil conducteur, la sculpture ! Cela a commencé dès notre première halte sologniote, à Salbris où réside une ex collègue animatrice et qui recèle une surprenante fontaine !

Salbris
Salbris

La sculpture était aussi très présente dans les carrières souterraines de Vignemonts à Loches. Presque 2 heures de déambulation dans un invraisemblable dédale taillé de mains d'hommes et qui abrite des sculptures sonores, créations de Will Menter.

Will Menter
Will Menter

Suivant le Val de Loire nous avons rallié la Mayenne, département peu envahi de touristes et pourtant d'une richesse incroyable.

Si je compte bien vous offrir un article sur les merveilles mayennaises, je ne peux passer sous silence l’œuvre incroyable de Robert Tatin à Cossé le Vivien.

Côté sculpture, nous avons été servies, un vrai feu d'artifice.

Musée Robert tatin, Cossé le Vivien
Musée Robert tatin, Cossé le Vivien

Petite incursion rapide en Bretagne et retour sur la Loire dont le cours à partir de Nantes est ponctué d’œuvres originales que nous avons encore majoritairement à découvrir, un circuit à faire à vélo qui devrait plaire à nos amis Jean-Luc et Andrée.

Un beau délire à St Brévins les pins que ce serpent d'océan, œuvre d'un chinois Huang Yong Ping. Les ondulations du reptile répondent à la courbure du pont de St Nazaire, bête noire de Frédo qui a les ponts en horreur.

Serpent d'Océan
Serpent d'Océan

Sculpture toujours à Foussais-Payré qui accueillait cet été un symposium de la sculpture à la tronçonneuse …

Tiens ! Eligriv !
Tiens ! Eligriv !

Sculpture enfin pour notre dernière halte dans un lieu absolument magique, Auvillar près d'Agen.

Le village, splendide (article probable) recèle une multitude de petites statues perchées et disséminées ici et là ainsi qu'une salle d'exposition consacrée à l'art contemporain.

Auvillar, statue de "jacquet"
Auvillar, statue de "jacquet"

Voilà, vous savez presque tout de ce qui a motivé notre errance de presque 15 jours sur les routes France, à bientôt donc sur le blog pour partager plein de belles découvertes !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans randonnées voyages
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 19:46
Chirurgie du matin

Si vous avez besoin de ses services, Frédérique fait des merveilles !

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 19:18

Les mas catalans ou domaine des Albères se trouvent à Laroque des Albères à flanc de montagnes. Exposés au feu, nous avons plusieurs fois assisté à des incendies impressionnants, depuis quelques années le site a été "déclassé" en raison de l'absence de voie de désenclavement permettant l'évacuation de la population.

Autant dire que ce fut le coup dur pour les propriétaires.

Sans doute pour remédier à cet état de chose, une voie DFCI a été ouverte dans la montagne permettant l'évacuation par le haut du hameau.

Tout est donc pour le mieux, en apparence seulement car Il y a au moins un propriétaire qui ne voit pas les choses sous cet angle. La piste ouverte en contre-bas de la propriété a provoqué l'effondrement du terrain. Une partie de la terrasse a disparu, la piscine est hors d'usage !

Cool !

Protection

Le bonheur des uns fait le malheur des autres.

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 17:33

La Minibib nous vaut de temps à autre des arrivages de livres d'horizons variés. Il y a peu, c'est une bonne trentaine de bouquins neufs qui nous ont été offerts dont celui qui donne le titre à cet article : Un place à prendre de JK Rowling.

Une place à prendre !

Sa parution avait été médiatisée en son temps, j'avoue pour ma part n'en avoir rien su.

Comme nous sommes attentives à ce que nous mettons à disposition des amateurs de notre petite « Bib », nous avons à coeur de lire les ouvrages qui nous sont inconnus, ne serait-ce que pour pouvoir répondre aux questions des lecteurs en mal de conseils !

Voici donc quelques lignes pour vous parler de ce pavé de 680 pages qui n'intégrera pas la Minibib.

Il faut s'accrocher pour y « retrouver ses petits » et pendant une bonne moitié du livre le lecteur navigue à vue, se demandant qui est qui.

Le fond du roman est noir, truffé d'obscénités dès lors que les personnages s'expriment. Je me suis sentie très mal à l'aise d'un bout à l'autre du récit où il n'y a pas un seul personnage sympathique, tout juste est-on touché par la détresse de la jeune Suckvinder !

Impossible de dire que c'est une peinture sans concession de la société ! Cela relève d'un parti pris certain de se vautrer dans la fange ou alors c'est à désespérer. J'avoue qu'aux deux tiers du livre j'ai commencé à sauter des pages, je n'aime pas cette sensation de me polluer le mental.

Platon
Platon

Nous sommes bien loin des trois B : le Beau, le Bien, le Bon ! Principe faisant référence aux idéaux de Platon le Beau, le Bien et le Vrai, Platon déterminant ce qui doit être tenu pour vrai à partir de ce qui est bon.

Je n'habite pas chez Mickey et si j'ai eu l'occasion ne serait-ce que dans l'exercice de mon métier de rencontrer le pire, il y avait quand même toujours des raisons d'espérer !

JK Rowling a sans doute voulu s'affranchir de Harry Potter, dommage ! Au moins dans ce monde là, même s'il y a de la noirceur à la pelle, les « bons » sont à l’œuvre !

La lecture terminée je suis allée à la pêche aux critiques et ai pu constater avec une certaine satisfaction que mon point de vue était très largement partagé.

Et dire que l'auteur n'a eu aucun mal à se faire éditer !

Grrr !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans lectures
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 17:05
Gourdon Alpes maritimes dans l'arrière pays grassois
Gourdon Alpes maritimes dans l'arrière pays grassois

Nous venons de découvrir les ravages occasionnés par les intempéries de la nuit passée sur la région de Cannes et je voudrais réagir à la prise de position de Alain Juppé qui accuse les changements climatiques d'être la cause du phénomène.

Non, monsieur Juppé, les changements climatiques ne sont pas responsables de l'ampleur des dégâts, pas plus que Météo France d'ailleurs accusé de n'avoir pas su anticiper sur l'importance du phénomène.

Nous connaissons bien cette région pour y avoir passé de nombreux séjours, nos oncle et tante ayant résidé de longues années à Mandelieu.

Tout est archi bétonné, il n'y a quasiment plus un pousse de verdure naturelle, tout est sous contrôle ! Dans le Tanneron tout proche, tout est construit, privé, mis à part le golf, pas de verdure !

L'eau qui dévale les collines de l'arrière pays se trouve privée d'écoulement naturel car les zones jadis humides des bords de mer accueillent maintenant des centres commerciaux, hôtels et lotissements.

Encore heureux que la Siagne ne soit pas sortie de son lit ! A Auribeau sur Siagne, Pégomas où nous sommes retournées des lotissements ont vu le jour sur les berges de la Siagne, dans un lit majeur de rivière, sans compter que toute cette zone se trouve sous le barrage de St Cassien. Un ouvrage qui a fait parlé de lui en son temps car implanté dans une zone sensible sismiquement (faille) dont Haroun Tazieff ne cessait de dire la dangerosité.

Là-bas comme ailleurs les campings sont installés en bord de cours d'eau, le Riou de l'Argentière et la Siagne.

Pour conclure je vais vous raconter une petite anecdocte qui vous fera sans doute sourire, en ce qui nous concerne nous venons de comprendre ! Est-ce parce que nous y avons passé de nombreuses vacances en famille, toujours est-il qu'il y a toujours un moment de l'année où l'envie de Cote d'Azur nous titille. Nous sommes donc retournées là-bas (articles sur le blog) mais en prenant bien soin de ne pas quitter l'arrière pays grassois (qui d'ailleurs a inspiré Frédo qui y a situé un de ses romans les moutons noirs*). Nous ne sommes jamais retournées camper sur Mandelieu la Napoule et savez-vous pourquoi ?

Nous avons l'habitude de vérifier avec nos pendules si nos projets sont raisonnables et à chaque interrogation pour savoir si nous étions en parfaite sécurité sur le bord de mer la réponse a toujours été négative ! Ayant pu en de nombreuses occasions constater qu'il était préférable de tenir compte de ces réponses, nous avons évité cette zone sans vraiment comprendre pourquoi ! Maintenant c'est fait !

Do

*Référence des moutons noirs de Frédo !

http://www.leseditionsdunet.com/roman/3363-les-moutons-noirs-frederique-longville-9782312036526.html

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche