Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 18:20

Depuis quelques temps, nous sommes entrées en résistance contre le compteur Linky.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Pas encore d’idée sur la question ?

Alors voilà une vidéo qui vous aidera peut-être à vous déterminer…

https://www.youtube.com/watch?v=EGzt6mIjlNI

Et aussi quelques liens intéressants :

http://www.santepublique-editions.fr/

https://fr-fr.facebook.com/STOPCOMPTEURSLINKYEAUGAZELECTRICITE

Nous tenons à votre disposition nos propres modèles de lettres, au cas où !

Bonne lecture !

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 18:06
La boudeuse Fécamp

Et oui, nous sommes montées sur Paris, mais ce ne fut que le temps d'une grande et belle journée, alors ami(es) que nous n'avons pas rencontré(es) ne nous en voulez pas.

Nous étions venues faire connaissance avec un adorable petit Roméo mais comment ne pas profiter de l'occasion pour déambuler, sous le soleil ce qui n'a rien d'extraordinaire en fait, du Champ de Mars aux quais de Seine en s'offrant une halte sublime au musée Rodin ?

Pour nous faire pardonner nous vous offrons une petite vidéo (à retrouver aussi sur la chaîne des brebis, lien ci-contre)

https://youtu.be/iDSqEc0OLWY

Si ce fut bref, ce fut juste ce qu'il nous fallait pour faire la paix avec nos racines citadines et parisiennes !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans randonnées voyages
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 17:24

La petite guéguerre qui se joue à St Génis entre le maire et une partie de ses administrés a soulevé pour un temps le problème de l’éclairage public et, dans certains cas, de son abus et de son inutilité.

Je ne sais pour quelle raison notre maire a décidé un jour, fin 2015, de ne plus éclairer le clocher ; beaucoup s’en sont émus. Mais voilà qu’aujourd’hui, le clocher de St Michel illumine de nouveau la nuit génisienne. Faut-il s’en féliciter ?

A mon (humble) avis, non, car dans une logique d’économie d’énergie et de protection de l’environnement, il serait temps de repenser l’utilisation de l’éclairage public. Zone commerciale éclairée toute la nuit, illuminations de Noël qui commencent en novembre et durent tout le mois de janvier, c’est assez !

Dès 2012, la commune voisine de Laroque des Albères s’est engagée à pratiquer l’extinction partielle de l’éclairage public, dans un but d’économie énergétique. Une bonne idée que nous aurions pu reprendre à notre compte… en commençant par l’extinction du clocher, esthétique, certes, mais inutile et coûteuse. Et pas si anodine que ça en matière de protection de l’environnement.

Dès 1940, des astronomes déploraient la présence d’un halo lumineux gênant l’observation des étoiles. Mais ce n’est que dans les années 1980 que l’idée de pollution lumineuse a été introduite. Il s’agit d’une réelle pollution, générant des effets dévastateurs sur la faune, la flore, et par ricochet, sur la santé humaine.

Le sur-éclairage est la première cause de disparition d’insectes nocturnes et pollinisateurs. La chaîne alimentaire est perturbée. Certaines espèces d’oiseaux diurnes, comme les étourneaux sansonnets, normalement calmes et silencieux la nuit, développent une activité nocturne anormale. Un nombre croissant d’entre eux devient sédentaires, abandonnant leurs migrations au détriment d’autres espèces à qui ils ravissent la niche écologique. Les conséquences sur la flore ne sont pas moins importantes : photosynthèse déréglée, éclairage artificiel retardant la chute des feuilles et affaiblissant fortement les arbres…

Savez-vous que pour lutter contre ce phénomène de pollution, il existe aujourd’hui en France deux réserves internationales de ciel étoilé (RICE), une au Pic du Midi, dans les hautes Pyrénées,

http://www.picdumidi.com/rice/

et l’autre à Rocbaron, dans le Var ?

Dans ces réserves, les communes se sont engagées à respecter un document prescriptif sur l'éclairage, leur permettant d'agir sur les aspects techniques et sur les usages de la lumière (élimination du flux émis au-dessus de l'horizon, adaptation des horaires et niveaux d'éclairement, économies d'énergie et respect de l'environnement nocturne). Pourquoi ne pas les imiter sans attendre d’être classé « RICE », puisque c’est bon pour la nature, pour nous et pour notre porte-monnaie ? Parce que l’éclairage du clocher, qui le paie à votre avis ?...

Fredo

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 15:42
Pitoyable!

C’est un curieux ressenti que de voir une haute personnalité, la plus haute d’un pays, se faire huer, chahuter, insulter. Une étape de plus est franchie vers la déconsidération. Déjà, la confiance s’était envolée, et subitement, on découvre qu’il y a pire : il n’y a plus le moindre respect pour la personne, et par conséquent, pour la fonction.

Cela me fait penser à un enseignant chahuté par ses élèves. C’est violent, insupportable, inacceptable. Mais dans ce cas précis, il y a toujours un inspecteur pour reprocher au malheureux son incompétence et le mettre en face de ses responsabilités.

Un enseignant qui ne sait pas se faire respecter n’est pas fait pour enseigner. Il doit pouvoir faire preuve de l’autorité nécessaire à sa fonction, mais surtout, être lui-même capable d’empathie et de respect vis-à-vis de ses élèves. Je ne parle pas des personnes qui s'imposent par la terreur, bien sûr.

Valeur fondamentale de la vie en collectivité, le respect se mérite. Il n’est pas acquis de droit ou de par la fonction. Il ne se pratique pas à sens unique.

« Siffler le président de la république, pour moi, c’est inacceptable », a déclaré le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll. La fonction suprême devrait-elle échapper à cette loi ?

Le peuple a-t-il le sentiment d’être écouté, considéré, respecté ? Manifestement, non. Et hier, les agriculteurs en détresse l’ont clairement exprimé. C’est leur droit. Nous sommes (encore) en démocratie. Un système qui réprime l’expression du mécontentement du peuple s’appelle une dictature.

Moi, je vais vous dire: je regrette qu’il n’existe pas un corps de « Super Inspecteurs » dédiés à rappeler les présidents et les ministres à leurs devoirs.

Frédo

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 19:00

Mais jusqu'où vont-ils aller ?

L'Indépendant titrait aujourd'hui : Le parti Socialiste brûle t'il ?

Et bien qu'il brûle et qu'on en parle plus.

Un grand feu de joie, je suis pour et sans état d'âme.

Au cas où vous n'auriez pas une idée précise de la réforme du travail que nous a concocté Myriam El Khomri, en voici un petit aperçu :

  • Des heures supplémentaires moins payées
  • Des journées de travail portées jusqu'à 12 heures pour des motifs liés à l'entreprise et des semaines de 48 heures
  • La possibilité de faire travailler les apprentis mineurs 10 heures par jour et 40 heures par semaine
  • Si aujourd'hui la loi impose 11 heures de repos consécutives, la nouvelle loi prévoit de pouvoir fractionner ce temps en fonction de la demande des salariés et par accord de l'entreprise
  • Indemnités prud'homales plafonnées …

Bon, je ne vais pas tout relater ici mais que pourraient-ils faire de plus ?

Ré-autoriser le travail des enfants, abaisser encore les indemnités versées aux apprentis qui les trois quart du temps constituent une main d’œuvre corvéable à merci et gratuite ?

Honnêtement, croyez vous vraiment que ce sont les salariés qui demanderont à voir leur temps de repos fractionné ?

Mis à part faire travailler un peu plus et fragiliser ceux qui ont déjà du travail, je ne vois pas en quoi cette réforme va créer de l'emploi et aider le gouvernement à lutter contre sa priorité qui paraît-il est le chômage !!!

État d'urgence prolongé, déchéance de nationalité, réforme de l'enseignement qui nivelle par le bas … Moi, je serais jeune, c'est tout vu, je m'en irais voir ailleurs parce qu'ici, ça commence à sentir le pourri !

Je ne sais même pas si Sarkosy aurait osé le faire.

Si vous aussi êtes scandalisé, si ce n'est pas encore fait, je vous invite à signer la pétition qui cartonne … https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci?lang=fr

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 18:00
Youpi

La vie est une fête !

Alors que je m'étais jurée, après l'expérience pourtant très agréable de St André, de ne plus exposer, trop de "tintouin", voilà que je suis demandée sans que j'ai à bouger le petit doigt !

Musset avait raison, il ne faut jurer de rien !

Certes, je participe cet été au Symposium de sculptures et de peintures mais là, être sollicitée, comme ça, c'est bath !

Elle est pas belle la vie ?

D'autant que j'ai découvert que j'avais au moins un admirateur anonyme, la preuve ...

Youpi

Et sur les bords de Seine, hein ?!
Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans peintures
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 18:33
St Arnoult, le moulin de Villeneuve
St Arnoult, le moulin de Villeneuve

Notre voyage, du début jusqu'à la fin s'est trouvé placé sous le signe de l'expression artistique et ce n'était pas vraiment programmé !

Tout au plus savions nous que nous irions découvrir le moulin de Villeneuve à St Arnoult ! Pour ce qui est des autres visites elles se sont imposées, naturellement et ce ne fut que du bonheur : le musée Rodin sous un grand soleil frisquet, l'atelier de Millet à Barbizon sous une pluie de flocons, Jango et la musique manouche sur les bords de Seine … que de l'imprévu.

La grande salle
La grande salle

Pour en revenir au sujet, si vous en avez l'occasion, ne vous privez pas d'une halte à Saint Arnoult dans les Yvelines.

Aragon et Elsa triolet vous y attendent !

Dès que l'on pénêtre dans leur moulin, une odeur vivante et chaude saisit le visiteur et s'il est évident que la vie s'y est arrêté avec le départ d'Elsa, le 16 juin 1970, une foultitude de détails en fait un lieu toujours habité.

Le bureau d'Elsa
Le bureau d'Elsa

Le 6 novembre 1928, à la Coupole, Elsa rencontre Aragon. C'est le début d'un don total entre eux, qui ne se séparèrent plus et vécurent les mêmes engagements littéraires, artistiques, politiques. Pendant 42 ans, leurs œuvres ont dialogué en parfaite harmonie.

En 1951, souhaitant offrir à Elsa un bout de terre de France, Aragon achète le moulin de Villeneuve. Un coup de foudre pour Elsa … qui écrit à sa sœur :

"La rivière passe sous le moulin. La roue a été enlevée, mais il y a, sous la galerie, deux murs et une fenêtre ronde derrière laquelle l'eau tombe en cascade. Le fantastique devenu fontaine ! »

La fameuse fenêtre
La fameuse fenêtre

Le moulin regorge de témoignages d'amitiés. Lettres, lithographies, céramiques, tableaux … un rendu passionnant de la réalité politique des hôtes de Villeneuve.

C'est ici que Picasso a tracé pour Elsa sa première colombe de la paix sur un dessous de plat. La cuisine du moulin est décorée, entre autre, d'une céramique, cadeau et œuvre de Fernand Léger (Bon vieux Fernand !*) dont le nom « Le cheval roux » fait écho au livre éponyme publié en 1953 par Elsa Triolet. Une info en passant, le réfrigérateur qui trône en ces lieux est d'époque et toujours en état de marche, nous sommes loin du matériel jetable d'aujourd'hui !

* Fernand Léger a donné son nom à l'école maternelle où j'ai "sévi" 13 années durant !

Le cheval roux de Fernand Léger
Le cheval roux de Fernand Léger

Selon le souhait d'Aragon quelque temps avant sa mort, le moulin est aujourd'hui propriété de l'état français.

Comme Aragon et Elsa Triolet le voulaient c'est un lieu de recherche riche d'une bibliothèque de quelques 30 000 ouvrages !

C'est aussi un lieu vivant accueillant des artistes de tous horizons, des conférences, des débats et même des bals puisque le parc recèle un authentique « Bal Parquet » de 1946 !

Le bal parquet
Le bal parquet

L'après midi est bien nécessaire pour tout découvrir car outre le moulin, il y a les extérieurs : un bois, des prés, des cours d'eau.

Des espaces ponctués d’œuvres sculpturales et picturales que l’œil embrase depuis le promontoire où reposent côte à côte Elsa et Louis.

Vraiment un bel endroit !

Sculptures dans le parc du moulin
Sculptures dans le parc du moulin

Et si vous êtes dans le coin le 18 mars, sachez qu'à 18h un hommage à Edmonde Charles-Roux rassemblera en ces lieux que du beau monde !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de coeur
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 19:58
Corse, Roussillon et Fleur de bitume
Corse, Roussillon et Fleur de bitume

Comme je le laissais entendre dans le précédent article, nous avons vécu, il y a peu, un moment plein de joie lors de retrouvailles, pourtant improbables.

Ce n'était pas gagné mais comme on dit "chez nous" : "on l'a eu fait" !

La petite, c'est Frédo !
La petite, c'est Frédo !

Fleur de bitume clamartoise, Corse d'adoption et roussillonnaises émigrées, nous étions quatre à avoir une pensée émue pour ceux qui nous ont quitté bien trop tôt. Mais peut-être étaient ils à nos côtés ?! Quant à savoir qui est qui, c'est simple : la petite c'est Frédo et nous les "grandes" sommes exactement à la même place dans le groupe ! Fastoche !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de coeur
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 18:18

Nous voici de retour après un périple qui nous a menées jusqu'aux rives de la Seine.

Le pont Alexandre III
Le pont Alexandre III

Un voyage épatant, riches en découvertes de toutes sortes.

Un voyage placé sous le signe des retrouvailles et de l'Amitié.

Un voyage qui nous a réconcilié avec nos racines « parisiennes » et plus spécialement clamartoises.

Clamart, la Mairie
Clamart, la Mairie

Un voyage qui pourrait se résumer comme inventaire à la Prévert.

La chaude amitié de « vieilles » copines.

Clamart et Meudon.

Elsa Triolet et Aragon

dans les Yvelines.

Un joli bébé nouvellement né.

Des musées.

Sceaux,

bus et métro.

Une virée dans Paris,

Barbizon et Irancy.

La Jordanie à Avon.

Un mémorable porc au caramel,

Auxerre et Cadet Rousselle.

Un road movie bourguignon …

Auxerre, la vieille ville
Auxerre, la vieille ville

Et d'autres choses encore !

A suivre !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans randonnées voyages
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 20:06
Virgile aux Sableaux


Voici ma dernière création, la Lumière, la Joie, l'Energie, la Liberté ! Je me suis éclatée à la peindre, le thème, le nom se sont imposés. Du croquis à la toile aboutie, en passant par le jus, que du bonheur ! Quant au titre, l'explication est simple, regardez bien le nom du petit bateau échoué sur la plage ... des Sableaux" ! Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans peintures
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche