Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 20:49

 

Il y a quelque temps déjà je vous avais parlé de la rayonnance sacrée et avais évoqué la possibilité de vous en parler, et bien voilà je me lance.

La rayonnance sacrée n'est pas une science au sens convenu du terme mais ce n'est pas non plus une élucubration de cerveaux dérangés. Elle a d'ailleurs une utilisation thérapeutique et un peu partout dans le monde des personnes soignent et se soignent grâce à elle. Ses bienfaits ont été constatés de manière indubitable même si les guérisons n'ont jamais été authentifiées formellement par la communauté scientifique.

La personne soulagée n'a que sa parole pour attester de leur pouvoir et si l'on ne peut photographier les rayons ou en mesurer l'énergie, certaines personnes plus réceptives que d'autres les voient et en témoignent comme l'avait fait Jeannine (encore elle, oui !) demandant ce qu'était cette fleur violette qu'elle voyait au-dessus de Frédérique un jour où cette dernière « canalisait » le rayon violet pour un soin , mais ça elle l'ignorait !

 

prisme.jpg

 

On entend par rayonnance sacrée le pouvoir de transformation et de régénération de rayons dotés d'une force vibratoire particulière. Ces rayons sont en quelque sorte ceux qui constituent le spectre de la lumière. Ils fonctionnent sur un plan de conscience différent de celui dans lequel nous évoluons majoritairement. Un plan de conscience relié au point zéro, le point de tous les possibles, celui qui nous relie à la source de tout, qui nous relie tous !   NOUS SOMMES TOUS UN !  

Ils s'activent au coeur même des cellules !  

Que nous les activions pour nous même ou pour un soin à un tiers, notre demande active le pouvoir de l'esprit supérieur lié au rayon. Des informations sont adressées aux circuits neuronaux ce qui se traduit par l'envoi de molécules chimiques aux cellules, les neurotransmetteurs !  

Oui, je sais ! Certains d'entre vous vont se dire que je perds mes boulons pour croire à de telle chose. Aucune importance ! J'ai été soignée et guérie par ce biais et je ne suis pas la seule et toutes deux nous soignons avec, soulageons autour de nous !  

Voilà pour la première partie et commela curiosité vous titillera sans doute, il y en aura une seconde  !  

 

A bientôt !

do

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans spiritualité
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 14:49

LE MÉTÉOROLOGUE

 41mtc-h4qeL._SL160_-1-.jpg

Olivier ROLIN

(Paris, Seuil, 2014)

 

  « Son domaine c’était les nuages », ainsi débute le dernier roman*  d’Olivier Rolin. La vie d’Alexei Féodossiévitch Vangengheim (1881-1937) est celle d’un russe ordinaire, une victime anonyme de la Grande Terreur stalinienne.

  Né dans une famille de petite noblesse, il devient en 1929 le premier directeur du service hydro-météorologue de l’URSS (le service météo). Toute sa vie il a rêvé de domestiquer l’énergie des vents et du soleil. Un écolo avant l’heure quoi !

  Comme le souligne Rolin : « Je n’ai pas cherché à en faire un héros exemplaire. Ce n’était ni un génie scientifique ni un grand poète. C’était à certains égards un homme ordinaire, mais c’était un innocent ».

  Et c’est là notamment que réside la force de ce beau livre : montrer le prix payé par le peuple russe à la « construction du socialisme » selon Staline et ses sbires.

  Malgré le sujet, ce livre est lumineux. En annexe les herbiers arithmétiques, les dessins de la faune et de la flore que Vangengheim a fait pour sa petite fille durant les 3 années de sa captivité sur les îles Solovki (1934-1937) avant son exécution.

 

*sélectionné pour le Goncourt 2014    

 

Mi

Repost 0
Published by Do Fredo - dans lectures
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:38

 

 

 

MADAME DE NEANDERTAL

 

Journal intime

 

 

 

Pascale LEROY & Marylène Patou-Mathis

 

(Editions Nil, 2014)

 

Madame-de-Neanderthal.jpg

 

 

 

Le roman se présente comme le journal, au jour le jour, d’une néandertalienne appelée « La Grande ».

 

Nous apprenons une quantité de détails sur la vie quotidienne de l’époque. La vie dans la grotte, les relations entre les différents membres de la tribu, mille et une choses sur leur vie.

 

Les Néanderthaliens se croyaient seuls au monde, tranquilles, peinards. Quand un jour, revenant d’une cueillette, ils croisent de drôles d’individus qu’ils nomment « les zigues ».

 

Qui sont ces zigues ? D’où viennent-ils ? Sont-ils dangereux ? Faut-il fraterniser, fuir ? Le débat fait rage, la confusion est dans les esprits et dans le cœur de « La Grande » qui a craqué sur un de ces Zigues et voudrait bien faire sa connaissance.

 

On l’a compris il s’agit de la première rencontre entre les Néanderthaliens (petits et trapus) et les Homo sapiens (plus grands, plus élancés), nos aïeux. L’époque dite de « l’homme de Néanderthal » fut longue, de 250 000 à 28 000 ans avant notre ère. Ce journal intime annonce la fin des Néanderthaliens mais 1 à 3% de leurs gènes se trouvent dans notre génome, selon une étude publiée en janvier dernier. Dans un entretien, Marylène Patou-Mathis* précise : «  Sapiens et Néandertal se sont donc croisés, probablement au Proche-Orient (pas en Europe) il y a environ 70 à 80 000 ans. Pour que nous ayons actuellement ce pourcentage, le croisement a eu lieu entre populations et non pas entre quelques cas isolés. »

 

Original et amusant, bien et sérieusement documenté*, sans prise de tête.

 

 

 

*Marylène Patou-Mathis est directrice de recherches au CNRS, docteur en préhistoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans lectures
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:37

 

Une précision suite à l'article du blog intitulé « Merci Thomas » et aux reactions suscitées.

 

Nous ne faisons pas l'apologie du site, alors pas d'assimilation ni d'amalgame. Nous ne sommes pas forcément d'accord avec TOUT ce qui se trouve sur ce site.

 

Nous avons pensé qu'il était important de signaler que d'autres façons d'analyser et de ressentir une situation étaient possible et pouvaient trouver un écho juste en soi.

 

Pouvoir entendre, lire des opinions d'une grande diversité et reconnaître que personne ne détient la vérité absolue est pour nous nécessaire pour se sentir libre.

 

Au final se pose une question : « peut pas dire ce que l'on pense sans être assimilé à un bord quelconque ? ».

 

La liberté d'expression est une chimère !

Do et Frédo

 

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 21:24

 

La curiosité vous anime et vous êtes avide de savoir ce que l'on vous cache ?!

 

J'ai de quoi vous satisfaire !

 

Un site où l'on ne cultive pas la langue de bois.

 

http://www.chaos-controle.com/

 

Mais, peut-être le connaissez vous ?!

 

Si ce n'est pas le cas, ne vous privez pas du plaisir de la découverte.

 

Nous, nous sommes restées scotchées devant l'ordi un paquet de minutes qui ce sont transformées en heures. De clic en clic, nous sommes allées de découvertes en découvertes.

 

Une conclusion, c'est passionnant.

 

Un constat, on nous prend pour des cons et, liberté d'expression oblige, voici 3 liens que nous ne saurions trop vous recommander.

 

Par commodité, je les ai nommés !

 

Pour ne pas mourir idiot, ça arrive vite par les temps qui courent, commencez donc par cette mise en bouche …

 

Trahison avecMacron ...

 

http://www.chaos-controle.com/archives/2014/12/15/31148947.html

 

puis pour le Fun et vous remettre de la première lecture,suspense en Mer Baltique...

 

http://www.chaos-controle.com/archives/2013/08/18/27853607.html

 

enfin un dernier article pour une autre lecture des évènements de ces derniers jours.

 

 

 

C'était impressionnant toutes ces manifestations, mais en regardant les images, le soir à la télé, j'ai eu un curieux ressenti. Cela me rappelait les grandes réunions familiales de nos années parisiennes !

 

On a l'impression de faire partie d'un « tout », on est porté par un élan, on y croit et puis le lendemain on se réveille et tout est comme avant ! Le plus curieux est que ce ressenti était partagé, j'avais à peine commencé à décrire cette impression à Frédo, qu'elle terminait ma phrase !

 

On allait se réveiller et après ?

 

Et puis tous ces politiques rassemblés avaient-ils leur place dans cette marche parisienne ? Ne pensaient-ils pas surtout à redorer leur cote de popularité ? C'était bien vu, ça cartonne pour Hollande.

 

N'ont ils pas oublié leur part de responsabilité dans ce qui s'est joué ces derniers jours ? Les frappes en Irak et ailleurs, les yeux fermés devant l'islamisme qui n'a rien à voir avec l'Islam, la misère, l'injustice, le néo colonialisme …

 

 

 

La solidarité humaine ?!

 

C'est beau mais pas de cette manière.

 

Une petite fille de 10 ans a été transformée en bombe vivante sur un marché africain du Nigéria, 20 morts, je vous passe les détails ! Mais en a-t-on VRAIMENT parlé ?

 

Le 11 janvier Netanyahou ne voyait que les juifs décédés, les autres, les journalistes assassinés. « On ne tuepas des artistes » a dit un confrère devant les caméras !

 

ON NE TUE PERSONNE !

 

Les CRS ont été acclamés (ça a du leur faire drôle) ! Le lendemain des pompiers et des gendarmes étaient caillassés !

 

 

 

Nous sommestrès fortspour manier la symbolique mais après ?

 

Après ?!

 

Et bien aujourd'hui, à 9 heures,une amie est tombée sur le parking de Supermarché Simply de St Cyprien, elle est restée plusieurs minutes sur le sol avant que la Police municipale ne la découvre et appelle les pompiers. Entre temps 5 personnes sont passées à moins de 3 mètres d'elle sans rien faire, une automobiliste a manœuvréà ses côtés et l'a ignorée bien que n'ayant pas pu ne pas la voir !

 

 

 

Je sais bien que parmi tous les « marcheurs » de dimanche il y avait une foule de personnes sincères mais après !!!

 

Merci Thomas de nous avoir tiré l'article que vous pourrez découvrir en cliquant sur le lien suivant.

 

Je ne sais pas ce que vous en penserez mais nous sommes quelques uns à qui cela a fait drôlement du bien car cet article exprime exactement ce que nous ressentons depuis le début !

 

Tous manipulés :

 

http://www.chaos-controle.com/archives/2015/01/10/31293246.html

 

Do

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 08:39

P1130411.JPGBouleversées, horrifiées, indignées …    

Il n'y a aucun mot pour décrire ce que nous ressentons après la tuerie de Charlie !

Liberté d'expression oblige comment ne pas dénoncer cet acte barbare qui, pour nous, est l'une des résultantes de la Démagogie des politiques de tous bords depuis des années ! Charlie est monté, presque seul, au créneau pendant que les responsables à tous niveaux (maires, députés, ministres, président...) se déballonnaient face à des problèmes de société comme le port du voile, les particularismes alimentaires, la mise à mal des traditions …  

Pour qu'ils ne soient pas partis pour rien, permettez nous de souhaiter que cette grande vague humaine qui se lève sorte notre société de l'individualisme où elle s'englue en retrouvant le chemin de la rue, au coude à coude avec les exclus de cette société de consommation qui leur refuse même un coin de banc pour se poser !  

 

Mais par ailleurs, ne faudrait-il pas se poser la question : « Au nom de la Liberté, peut-on rire de tout et comment le faire dans le respect de chacun ? ».

 

Do et Frédo

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 19:06

Sans doute cela sera t'il une "re-sucette" pour certains, pour les autres une pensée de nous rien que pour vous !

Verso

 

Recto

Si l'envie de piquer un petit roupillon vous tente, filer à Nasbinals, en espérant que le lit s'y trouve toujours !

Do et Frédo

Au fait ! une précision, si vous utilisez cette photo faite par nous cet été et le texte de notre cru qui va avec, merci de citer la source. C'est plus sympa. Rendons à César ce qui appartient à César !

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 18:10

Savez-vous d'où vient l'expression trier sur le volet ?

Du Moyen Âge !

A cette époque les commerçants disposaient leurs marchandises sur des étals qui étaient en fait les volets de leurs échoppes, voilà, c'est tout simple !

Et maintenant la preuve en photo.

Perouges.JPG

C'est à Pérouges que nous avons découvert le pot aux roses !

Comme quoi voyager c'est s'instruire !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans trucs et astuces
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 17:59

 

Scoop 2015 !

 

La politique étant un spectacle, les discours et les textes de lois n'étant que très rarement écrits par ceux qui les prononcent, droite et gauche ne voulant plus rien dire (de toute manière on ne sait même plus où mettre le centre) nous nous sommes demandées s'il ne serait pas judicieux et plus jouissif de présenter au suffrage électoral des acteurs, metteurs en scène, enfin bref des gens du monde du spectacle et des arts.

Plus-ca.jpg

Le temps d'un mandat, jusqu'à 5 ans pour le président de la République, parfois moins pour les ministres, nous bénéficierions de prestation de qualité. Imaginez la gueule qu'aurait la cérémonie des vœux de Nouvel An si c'était un "Georges Clooney" qui s'adressait à nous !

 

Pour les députés et les sénateurs, ce pourrait être la même chose et vu le nombre on pourrait piocher dans les intermittents du spectacle. Ils sont si mal lotis que cela mettrait du beurre dans leurs épinards.

Parite.png

Nous avons réfléchi à un certain casting, en respectant la notion de parité, histoire de ne pas se faire taper sur les doigts par les instances européennes. Voici ce que cela pourrait être mais si vous avez d'autres suggestions, elles sont les bienvenues.

 

Aperçu du gouvernement selon Do et Frédo avec quelques ministères emblématiques

 

Ministre des affaires étrangères Lambert Wilson et secrétaire d’État au tourisme et aux français à l'étranger Gad Elmaleh

 

Ministre de la culture et de la communication Fabrice Luchini

 

Ministre de l'écologie et du développement durable Coline Serreau

 

Ministre de l’Éducation Nationale Marcel Rufo

 

Ministère des affaires sociales, de la Santé, des droits de la femme Zabou Breitman et secrétaire d’État aux personnes handicapées François Cluset

 

Ministre du travail et du dialogue social Omar Sy

 

Ministre de l'Intérieur Gérard Lanvin

 

Ministre de l'Agriculture Muriel Robin et secrétaire d’État à la mer et la pêche Jacques Gamblin

 

Ministre de l’Économie et de l'industrieHubert Reeves

 

Ministre de la décentralisation et de la fonction publiqueCatherine Frot

 

Ministre de la jeunesse et des sportsMarina Hands et secrétaire d’État aux sportsGuillaume Canet

 

 

Voilà notre proposition de gouvernement, mais vous pouvez vous pencher sur la question !

 

Mais au fait, il y a un oubli de taille à ce gouvernement, le président de la République !

 

Et bien ce pourrait être UNE présidente, il y a juste un petit problème, nous ne sommes pas d'accord ! Catherine Deneuve ou Carole Bouquet !

 

Do et Frédo

Repost 0
Published by Do Fredo
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 18:15

 

Ça y est, il pleut et qui dit pluie dit hyper activité. A défaut de sortir autant tirer profit de ces moments de confinement pour mettre à jour tout ce que j'ai remis au lendemain depuis pas mal de temps.

 

J'étais donc entrain de récurer le sol, à genoux sur le lino, tout en poussant la chansonnette : « un jour mon Prince viendra, un jour il me dira aaaa ! », quand une pétarade a interrompu mes vocalises.

 

Un motard passe lentement devant la maison, revient sur ses pas pour un second puis un troisième passage, avant de stopper à la hauteur du portail.

 

D'où je suis je peux voir sans être vue.

 

La moto est d'enfer et le motard semble avoir fier allure. Grand, plutôt charpenté, pas l'ombre d'une bedaine !

 

Un prince ?!

 

Je le regarde tomber le casque.

 

Une barbe de 3, 4 jours à la Clooney, des cheveux poivre et sel. Pas mal !

 

Il ôte ses gants dévoilant des mains aux longs doigts. Belle allure !

 

Sans descendre de sa moto, il cherche des yeux la boîte à lettres dévoilant progressivement son visage.

 

Mais ! je le connais ce type. Chevalier !

 

Il y a bonne vingtaine d'années que nous nous sommes perdus de vue mais il n'a pas vraiment changé. A l'époque il ne portait pas de lunettes mais cela lui va plutôt bien cette monture à la St Laurent. Séduisant !

 

Toujours à genoux, je me ratatine. Un des fantasmes de ma quarantaine rayonnante est à ma porte et je suis là, nus pieds, en tee shirt tir-bouchonné, les mains embaumant la lessive St Marc. De quoi vais-je avoir l'air ? Une plouc !

 

Je commence une savante marche arrière pour gagner la salle d'eau et me vêtir plus élégamment. Dans la salle, le chien du haut de son perchoir vient de se redresser, il gronde. Tout en me tortillant j'enfile un jean, un œil rivé sur la rue. Chevalier, descendu de la moto, s'achemine vers la porte. C'est drôle, je le voyais plus grand !

 

Il va sonner et je me bats avec cette fichue fermeture éclair qui bloque quand un vacarme épouvantable éclate. Hors de lui, le chien a quitté son poste d'observation pour se ruer sur le portail, flanquant à Chevalier la trouille de sa vie.

 

Enfin présentable, je me précipite sur mon fauve pour aller ouvrir à ce visiteur inattendu.

 

- « Bonjour, tu m'reconnais ? »

 

- « Chevalier, Philippe Chevalier ?! »

 

- « Pour te servir. »

 

- « Entre ! Pour une surprise, c'en est une ! »

 

Je m'efface pour le laisser me précéder dans la maison, puis portail refermé je lâche le chien qui joyeusement se précipite sur le visiteur.

 

La réaction de Chevalier me fait sourire, manifestement les chiens, c'est pas son truc !

 

Troublée, je pénètre à sa suite dans la maison.

 

Quelques minutes plus tard, Philippe Chevalier, a investi les lieux. Je suis sous le charme, tout semble à son goût, absolument tout, mis à part le chien évidemment !

 

Un jour mon prince viendra ! Il est re-venu !

 

Les minutes s'écoulent, fier de sa réussite, Philippe raconte, se raconte. Une petite heure plus tard, histoire de rompre le monologue qui s'est installé, je lui propose un petit quelque chose à boire, à grignoter. La proposition ayant remporté un franc succès, nous sommes en pleines agapes lorsque le téléphone sonne, j'écourte la conversation non sans avoir dévoilé à mon interlocutrice, une vieille copine, l'identité de celui qui vient de réapparaître dans ma vie …

 

 

 

Une quinzaine de jours a passé, je sors de la librairie lorsque déboule sur moi une silhouette dégingandée.

 

- « Alors, trop occupée pour me téléphoner ? »

 

- « Tu ne crois pas si bien dire. »

 

- « Allez, raconte … Chevalier ?! »

 

- « Chevalier ? Chevalier, pfut ! »

 

- « Quoi, pfut ? Il est où ? »

 

- « Parti ! »

 

- « Parti ?, tu l'as laissé partir ? Mais je croyais que c'était l'homme de ta vie ? »

 

- « C'était, ma vieille, c'était ! Il n'est pas parti, je l'ai fait partir !»

 

- « Va falloir que tu m'expliques, parce que j'aimerais bien comprendre. »

 

- « On se fait un petit resto ce soir et je te dirais tout ! La Botiga, ça te va ? »

 

 

 

La Botiga est un petit restaurant sympa, sans chichi. La carte est réduite à minima et le plat du jour sent toujours bon la cuisine de grand-mère, c'est le rendez-vous des vieux babas du coin. Arrivée la première j'étaisentrain de siroter un petit verre quand ma copine fit son entrée. Elle n'étaitpas installée que je subissaisun feu nourri de questions.

 

Pourquoi ? Comment ? Qu'est-ce qui t'a pris ?

 

Savourant les dernières gorgées de mon kir catalan je la laisselanterner avant de lui déballer le petit discours que j'aipréparé à son intention dans le but d'en finir et de profiter de l'ollade de José.

 

- «  Tu veux savoir ?, c'est simple ! Déjà, j'ai pas vocation à être infirmière. Chevalier a peut-être de beaux restes mais il a mal partout ! Des vertèbres dans le désordre, les colonnes du Parthénon à côté c'est de la rigolade, un ou deux bridges en cours, une cataracte naissante et c'est pas tout ! Il est plein de tics, de tocs et moi le manies, la routine, merci !!! Ses placements, sa super GoldWing je m'en contrefiche !   Ne lui parle pas de beurre, son cholestérol fait des bonds rien qu'à la vue d'une motte. Par contre, il aime la viande, rouge en plus, là, je comprends pas trop mais c'est pas le pire ! »  

 

- « … ! »

 

- «  Déjà, il ronfle comme un sonneur, pique toute la place dans le lit ... »

 

- «  Remarque c'est pas une nouveauté, y'avait aucune raison pour que cela ait changé ! non ? »

 

- «  Oui, j'te l'accorde, mais j'aime pas qu'on me mufle dans le nez ! »

 

- «  Et alors c'est pour cela que tu l'as largué ? »

 

- «  Non, pas que, il manquait l'essentiel ! »

 

- «  C'est à dire ? »

 

- «  Les petits câlins ! Lui c'est à heure fixe et moi ce que j'aime, c'est la sieste ... »

 

- «  Crapuleuse ! Hé hé ! »

 

- «  Voilà ! Et là de ce côté là, tintin. La sieste, il connaît mais c'est sacré, il   DORT ! »  

 

- «  Évidemment, c'est rédhibitoire. Donc exit Chevalier ! »  

 

- «  Voilà, je l'ai mis en état de choc en lui déballant tout ce que j'aimais. L'imprévu, la rusticité d'une nuit en refuge, le fromage qui pue sur une grosse tartine de beurre, les ébats aquatiques, la musique classique, le Rock et Strauss, Elton John et le Disco. Mais ce qui l'a achevé c'est quand je lui ai dit qu'en moto, je compensais dans les tournants ! Là il m'a regardé avec une condescendance méprisante et j'ai compris que je venais de regagner ma liberté ! »

 

- «  Si je comprends bien, la routine le sécurise ? »

 

- «  Oui, et moi, ça m'angoisse ! »

 

- «  Conclusion, le prince charmant est encore à venir ? »

 

- «  Non, j'ai fini d'y croire, ou alors ce sera dans une autre vie ! »

 

 

 Sur ce, nous avons attaqué l'ollade de José, commandé une crème brûlée à la cardamone et décidé de finir la soirée avec un bon film … sur Papy streaming ! Et oui, j'aime pas les petits bruits au ciné ! Moi aussi, j'ai mes contradictions !  

 

Do

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans nouvelles
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche