Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:22
Maillol, Profil de jeune fille
Maillol, Profil de jeune fille

Le musée d’art moderne de Céret présente jusqu’au 30 octobre 2016 une exposition consacrée à Maillol et intitulée Maillol, Frère, Pons.

Pons ne m’était pas un inconnu, il a même une rue à son nom à St Genis des Fontaines mais Frère, je n’en avais jamais entendu parler ! Pourtant en découvrant qu’il était né à Saint Genis des Fontaines, cela a fait tilt !

Le Mas Frère !

Mas Frère
Mas Frère

Un superbe ensemble de bâtiments qui jadis possédait de nombreuses terres qui ont été en partie loties, nous le savons d’autant mieux que notre maison est construite sur un de ces terrains !

Henri Frère est né à St Genis le 22 janvier 1908 et a 20 ans lorsqu’il fait la connaissance de Maillol. Étudiant à Montpellier, c’est le poète catalan Joseph Sébastien Pons qui organise la rencontre entre les deux hommes à la métairie de Banyuls où Aristide Maillol passe ses hivers.

Une relation forte va lier ces 3 hommes, même amour de leur terre catalane, leur « Arcadie » comme il la désigne en référence à l’Arcadie mythique, terre grecque bénie des Dieux !

Tout au long de leurs rencontres Maillol a délivré à Henri Frère conseils et leçons, l’incitant à l’instar de Rainer Maria Rilke dans ses « Lettres à un jeune poète » à tout sacrifier à la création qui doit être la seule raison de vivre de l’artiste !

Découvrir Henri Frère et son œuvre a été une très belle surprise.

Aquarelle Paysage de Sorède Henri Frère
Aquarelle Paysage de Sorède Henri Frère

Croquis, dessins au crayon, à la sanguine, aux pastels, peinture à l’huile, sculptures, céramiques, Henri Frère est un artiste passionné qui a retenu les leçons de Maillol, observer la Nature, se l’approprier, la restituer avec sa propre sensibilité.

En découvrant son œuvre nous avons fait une découverte saisissante la plinthographie. Une invention de Henri Frère, de la gravure sur une brique de terre cuite : le plintho !

 Les Amants Henri Frère (Plintho)
Les Amants Henri Frère (Plintho)

La personnalité de Frère éclate partout dans ses œuvres. Personnellement ses harmonies de teintes m’ont parlé au cœur. C’est élégant, frappé du sceau de l’antique mais empreint de modernité. C’est particulièrement évident avec ses plinthographies !

Parfois le même motif est repris, décliné dans des accords de couleurs différentes.

Les Amants Henri Frère (Plintho)
Les Amants Henri Frère (Plintho)

Andy Warhol avant l’heure mais tout en élégance et légèreté !

Enfin, la palette artistique de Henri Frère ne s’est pas limitée à l’art pictural ou à la sculpture. Photographe, écrivain, il nous a livré un ouvrage intitulé « Conversations de Maillol » un témoignage de sa vie aux côtés de celui qui fut son mentor !

Si vous habitez dans le coin, faîtes un saut à Céret, vous allez vous régaler !

Do

Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:04

Si vous êtes du coin, sans doute avez-vous comme nous constater que monter sur les Hauts Cantons de Cerdagne et Capcir était une galère pas possible. Et cela depuis de longues années. Les chantiers se succèdent et c’est vraiment râlant !

Enfin tout dépend de la façon de regarder les choses !

Ce matin, après avoir essuyé 2 circulations alternées, fulminant de voir notre but se rapprocher à une vitesse de tortue, il nous est apparu urgent de trouver une raison de se réjouir.

Cela n’a pas tardé, nous commençons à devenir expertes dans l’art de « Remercier » !

Recensant les chantiers que nous avions cumulés avant d’établir ce constat, cela nous a paru ressembler à un inventaire.

De-là à délirer sur RN 116 transformée en véritable musée en plein air, il n’y avait qu’un pas. Où trouver toutes les formes d’interventions possibles en quelques kilomètres si ce n’est là ?!

Chaque automobiliste peut apprécier la grande richesse de ce musée pas comme les autres et GRATUIT.

  • Chantiers mobiles de fauchage, de dégagement d’éboulements
  • Sécurisation des parois rocheuses avec pose de filets métalliques et témoins métalliques
  • Élargissement des voies de circulations
  • Réfection des chaussées
  • Tranchées pour le passage de la 3G, 4G
  • Chantier de la déviation du village de Joncet avec tirs de mines
Déviation de Joncet
Déviation de Joncet

Sans compter qu’il y a les bonus qui vous tombent dessus au moment où l’on s’y attend le moins :

  • Contrôles inopinés de gendarmerie
  • Les douaniers et leurs contrôles
  • Les accidents et les interventions des secours
Désert du Carlit
Désert du Carlit

En ce qui nous concerne aujourd’hui, nous avons été gâtées, après une randonnée d’exception au pied du Carlit dans le désert du même nom où s’égrène un chapelet de lacs nous avons connu un moment de grand frisson, le feu !

Feu à Sauto
Feu à Sauto

A 16h33 nous traversions un écran de fumée qui noyait tous les environs, nous apprenions que 7 minutes plus tard la 116 était coupée dans les 2 sens !

La RN 116, un musée en plein air

Mais comme la vie a beaucoup d’égards pour nous, nous avons fait une entrée fracassante dans Bouleternère avec 3 motards nous ouvrant la voie !

C’est cela la 116, la classe !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans humour
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 16:37
"Les Pépites". Pour un sourire d'enfant...

A l'occasion de la sortie du film documentaire de Xavier de Lausanne, "les pépites", le 5 octobre prochain, je vais vous raconter une aventure humaine extraordinaire.

Dans les années 70, une famille, les des Pallières, décident de tout plaquer pour partir faire le tour du monde en camping-car. Autant dire que c'est eux qui nous ont transmis le virus et nous ne les remercierons jamais assez.

L'appartement de Meudon (nous étions voisins!) vendu, Christian, Marie France et leurs quatre enfants, Caroline, Bertrand, Isabelle et Eric, alors âgés de 6 à 12 ans, vont accomplir un fantastique périple qui les mènera de Paris en Afghanistan, en passant par la Turquie, l'Iran, l'Inde, et j'en passe!

"Les Pépites". Pour un sourire d'enfant...

Si vous ne l'avez pas lu, je vous invite à découvrir le récit de ce tour du monde, rédigé tour à tour par chacun des six aventuriers, plein d'humour, et témoignage unique sur des pays devenus pour certains, inaccessibles au tourisme.

"Les Pépites". Pour un sourire d'enfant...

25 ans plus tard, de passage au Cambodge, Christian, jeune retraité, et Marie France découvrent avec effarement les conditions de vie lamentables des petits chiffonniers de Phnom Penh et décident de tout mettre en œuvre pour leur venir en aide. L'association non gouvernementale "Pour un sourire d'enfant" voit le jour dans la foulée, au printemps 1996, avec la prise en charge d'une vingtaine d'enfants.

Avec ce film, les Pépites, PSE fête ses vingt ans... "Les pépites, ce sont 4000 enfants devenus des adultes heureux et dont beaucoup viennent nous dire leur joie d'avoir créé une famille et d'avoir une vie normale. Il y en a partout au Cambodge, dans les hôtels, les restaurants, les hôpitaux, les entreprises... Les Pépites, ce sont aussi les 6500 plus jeunes qui sont encore sur le chemin."

Je vous invite à cliquer sur le lien pour en découvrir la bande annonce:

https://www.youtube.com/watch?v=Tu4FUviZtNo

"Les Pépites". Pour un sourire d'enfant...

Vingt ans d'une aventure incroyable... Pourtant, une triste nouvelle est venue hier ternir la fête: Christian, devenu le "Papy" de tous ces enfants, a rejoint les anges et les êtres de Lumière. Sûr que de là-haut, il continuera à veiller. Mais PSE doit se sentir orpheline...

Voilà. "Les Pépites", c'est un peu le testament de Christian des Pallières et chacun de nous peut en assurer la réussite avec un peu de promotion. Hé oui, on se doute bien qu'il ne bénéficiera pas de la même publicité que Star Wars ou James Bond, hélas! Alors rendez-vous sur la page Facebook du film:

www.facebook.com/lespepiteslefilm

Devenez "ami" et partagez les informations avec tous vos contacts.

Si vous n'avez pas de page Facebook, diffusez l'adresse internet du film:

www.lespepites-lefilm.com

En ce qui nous concerne, Do et moi, nous sommes marraines dans cette association depuis environ cinq ans. Si vous avez envie de mieux la connaître, et pourquoi pas, de parrainer à votre tour ces enfants, vous pouvez suivre le lien ci-dessous:

http://pse.ong/

Pour un sourire d'enfant, c'est une belle aventure d'amour et de solidarité. Merci à vous, Marie France et Christian, trop tôt parti... Quelle belle oeuvre!

Fredo

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de coeur
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 19:24

Pardon pour cet article sans doute assez indigeste mais il nous a semblé devoir endosser aujourd’hui un rôle de lanceur d’alerte.

Depuis quelque temps une de nos amies vit un cauchemar au quotidien sans grand espoir d’en voir un jour la fin. Touchées par sa détresse et incapables de l’aider, parler de son parcours pourra peut-être éviter que d’autres ne rêvent que de « partir » rapidement pour en finir avec la souffrance, comme elle nous le confiait hier.

Traitée pour des troubles neurologiques depuis de nombreuses années : état dépressif puis forte dépression avant que soit posé un diagnostic, contesté, de bipolarité, notre amie s’est réveillée un matin de décembre 2015 avec des mouvements involontaires des paupières. Le phénomène s’est aggravé, douleurs et mouvements masticatoires incontrôlés, incapacité à ouvrir les yeux ... l’amenant à consulter différents praticiens jusqu’à ce que le diagnostic tombe : Dyskinésie tardive !

Un diagnostic sans appel !

Dyskinésie tardive

La dyskinésie tardive est un effet indésirable (apparemment bien connu) provoqué par les traitements neuroleptiques. C’est aussi, et cela ne dit pas, un effet secondaire chez les enfants des médicaments contre les troubles gastro-intestinaux !

Le terme tardive signifie que bien souvent le trouble apparaît alors que le patient n’est plus sous traitement !

Cet effet indésirable est de type extra-pyramidal, c’est à dire qu’il affecte les circuits neuronaux responsables de la motricité involontaire, des réflexes, du contrôle de la posture.

La vie de tous les jours se mue en survie, la vie sociale est anéantie, l’image de soi est broyée, le suicide apparaît bien souvent comme la seule porte de sortie, digne !

Pour l’heure les seules améliorations possibles mais transitoires, lorsque la dégradation reste modérée (certains doivent être nourris artificiellement car la perte de déglutition est totale) sont :

Une supplémentation en Vitamine E qui peut aussi aider mais ne guérit pas !

Des injections d’acide botulique dans les micro nerfs de la face, du cou et des autres zones concernées afin de figer les mouvements incontrôlés et de redonner un certain confort de vie.

Mais là aussi ce n’est pas simple. Ces injections ne se font pas partout et sont similaires à celles que l’on pratique pour gommer les rides de qui veut effacer le poids des ans. La demande est apparemment forte et les rendez-vous ne tenant pas compte de la nécessité « vitale » de ces injections pour certains malades, notre amie patiente depuis 3 mois dans la détresse la plus absolue. Le planning avant tout !

Dyskinésie tardive

Ce qui est carrément inquiétant c’est que dans les neuroleptiques mis en cause, outre ceux traditionnellement utilisés dans les cas de schizophrénie, bipolarités, troubles dépressifs ou anxieux ... il y a aussi les neuroleptiques « cachés » que l’on trouve dans les anti-nauséeux, anti-histaminiques ou pour des troubles endocriniens comme les bouffées de chaleur ... Vogalène, Primpéran, Théralène, Phénergan …

Plonger dans ce sujet fait froid dans le dos car au hasard des recherches ont découvre aussi que les dyskinésies ne sont pas que tardives, il y a les choréiques (maladie de Chorée). Provoquées notamment par les benzodiazépines, molécules non classées dans la catégorie neuroleptique et plutôt dédiabolisées (Xanax, Lexomil) , elles n’ont franchement rien à envier aux précédentes.

Tous ces effets secondaires sont connus des praticiens mais on continue quand même à les prescrire même si, en prime, on les suspecte d’être responsables de l’augmentation des cas de maladies d’Alzheimer (benzodiazépines) !

Dyskinésie tardive

Alors, je ne détiens pas LA solution mais il y a des faits que j’ai découvert depuis un certain temps comme le fait que certains bipolaires ne vont pas forcément plus mal sans psychotrope. Je sais aussi qu’en combinant certaines thérapies, naturopathie, régimes alimentaires spécifiques, supplémentation en oligo-éléments et vitamines, en pratiquant la méditation thérapeutique, le yoga, la sophrologie, la médecine ayurvédique, enfin toutes ces approches qui permettent de se réapproprier sa vie (soins holistiques touchant corps-âme-esprit) … il est possible de limiter la prise de médicaments et de repartir sur de nouvelles bases. Point essentiel, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il est donc important d’être acteur de sa thérapie, ce que ne favorise pas les psychotropes !

Et ça, c’est quand même une bonne nouvelle car tous ces soins ont au moins un avantage, les effets secondaires sont inexistants !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans Santé
commenter cet article
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 19:54

Voici un texte que je vous invite à découvrir. Peut-être porterez-vous ensuite un regard différent sur les chiens et, si ce n’était pas le cas, sans doute aurez vous un peu plus de considération, de respect pour la gent canine !

Lecture d'image !
Lecture d'image !

Une étude sur la manière dont le meilleur ami de l'homme interprète notre langage révèle que les chiens ont la capacité de distinguer les mots et les intonations grâce aux mêmes régions du cerveau que les humains, .

Publiée dans la revue américaine Science, elle montre que le cerveau canin prête attention à la fois à ce que nous disons et à la manière dont nous le disons, expliquent des chercheurs de l'université Eötvös Loránd de Budapest.

Les chiens comme les humains utilisent l'hémisphère gauche du cerveau pour interpréter les mots et des régions de l'hémisphère droit pour analyser l'intonation.

Les chercheurs ont déterminé que le centre du plaisir dans leur cerveau n'est activé que lorsque des paroles de gentillesse et de louanges sont accompagnées de la juste intonation.

Selon eux, ces observations suggèrent que les mécanismes neuronaux permettant de traiter les mots ont évolué beaucoup plus tôt qu'estimé jusqu'alors et qu'ils ne sont pas uniques au cerveau humain.

L'étude montre que si un environnement est riche en paroles comme c'est le cas dans une famille où vit un chien, les représentations du sens des mots peuvent se développer même dans le cerveau d'animaux incapables de parler.

"Le cerveau humain non seulement analyse séparément les mots que nous entendons mais aussi la manière dont ils sont dits, intégrant les deux types d'informations pour parvenir à un sens", explique Attila Andics du département d'éthologie de l'université Eötvös Loránd et "Nos conclusions suggèrent que le cerveau des chiens fonctionne de manière très similaire”, une découverte qui pourrait aussi aider à faciliter la communication et la coopération entre chiens et humains, poursuit-il.

Pour cette étude, ces scientifiques ont dressé treize chiens pour qu'ils restent couchés totalement immobiles pendant un scanner du cerveau afin de mesurer leur activité cérébrale alors qu'ils écoutaient parler leur maître.

Ils ont constaté que les chiens activaient une zone de l'hémisphère droit du cerveau pour distinguer une intonation signalant la gentillesse et une ne l'indiquant pas. Ce même centre cérébral traite des sons qui suscitent des émotions mais qui ne sont pas des paroles, avaient déjà identifié ces chercheurs.

La même zone du cerveau humain joue un rôle similaire, suggérant que les mécanismes d'interprétation des intonations ne sont pas spécifiques à la parole.

Selon ces scientifiques, ce qui "rend les mots uniquement humains ce n'est pas une capacité neuronale particulière mais notre créativité pour leur utilisation".

Discernement

Lorsque nous avions choisi de partager notre vie avec un chien nous étions décidées à ce que cette cohabitation soit totale, excluant juste les situations qui auraient pu lui être préjudiciables. Nous savions aussi que nous faisions une croix sur certaines choses que nous aimions, voyages en avion principalement.

Nous avons vécu à l'unisson avec lui, nous avons appris, reçu de lui sans doute plus que nous lui avons apporté si ce n'est le confort matériel. Nous ne nous sommes jamais senties supérieures sans doute parce ce qu'il nous était évident que tout ce qui EST fait parti du « Grand Tout ».

Chaque jour des découvertes de scientifiques révèlent la complexité du monde animal, aujourd’hui ce sont les chiens et demain ?!

Nous sommes tous un. Air, eau, feu, terre … tout ce qui EST a droit au respect, à notre considération. Un peu plus d’Humilité serait bienvenue chez l’Homme !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de coeur
commenter cet article
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 07:01

Il y a quelques jours nous apprenions qu'une nouvelle taxe pour « protéger » la population des inondations avait été votée par l’agglomération de Perpignan. Les habitants et entrepreneurs des communes de Perpignan Méditerranée acquitteront une taxe d’environ 20 euros par an car les banques se font tirer l’oreille, l’agglomération étant trop endettée. Le maire de Perpignan l'a répété : "Ce n'est jamais satisfaisant de voter une taxe mais il en va de la protection des personnes et des biens et l'État se désengage aussi pénalement en cas de problème ; or, on est sur un territoire à risques."

Perpignan en 1940
Perpignan en 1940

Risques confirmés dans le journal du 23 septembre où, dans la rubrique consommation, on peut lire que « depuis 1940 l’urbanisation de la zone (rives de la Têt), routes et constructions, a bien évolué. Et c’est là que réside aujourd’hui le risque majeur d’inondation : eaux de ruissellements qui ne trouvent plus le passage vers les rivières ou qui ne peuvent plus être absorbées par le sol. » Suit tout un descriptif des pratiques agricoles néfastes et ce constat : « 82% des communes des PO sont soumises à des risques d’inondations amplifiés ».

Pas d’ambiguïté ! Cela n'a pas empêché le tracé d'une route à voies dans le lit de la Têt !

sans commentaire
sans commentaire

Mais alors comment se fait-il que nombre de municipalités élaborent et présentent de PLU à leurs administrés où certaines des zones proposées à la construction sont notoirement connues comme étant en zones inondables !

Allons nous être les dindons de la farce, courir les risques et mettre en plus la main à la poche ?

Et si l’on changeait la donne et que les vaches à lait que nous sommes pensaient à consulter la carte de zonage contenue dans le PPRi des mairies avant d’acheter un terrain et renonçaient à croire au père Noël ! Ils ouvrent leurs parapluies, ouvrons les nôtres ! Cela fait mauvais effet un lotissement qui peine à se construire !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 20:50

Il était notre ami, il nous a quitté cet après-midi sans crier gare !

Humanité, Humour, Bienveillance, que dire pour vous le décrire ?

Pédagogue, jardinier à ses heures, informaticien … il était généreux, joyeux, toujours prêt à donner un petit coup main !

Une âme s'en est allée !

Si vous nous parlons de lui ce soir c’est que vous le connaissez, amis blogueurs ! Pas un de nos articles échappaient à son esprit incisif et nous attendions chacun de ses commentaires avec impatience.

"JLB", c'est lui !

Pense à toi maintenant Jean-Luc, tu es attendu Là-Bas et même si tu as le cœur gros de laisser Andrée, Steph et Léonie, ce ne sera que du Bonheur.

Tu nous reviendras sous peu, nous le savons bien car comment imaginer que tu puisses les perdre de vue ?

Tu resteras dans notre cœur et sommes fières d'avoir pu être de tes amis !

Do et Frédo

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de coeur
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 19:52
St Guillem de Combret !

Construite par un ermite, la chapelle date du XIIe siècle et fut longtemps un lieu de repos pour les voyageurs dans le respect de la tradition instaurée par son « inventeur ».

Lorsqu’un certain Guillem, ermite de son état, arriva en ces lieux, les flans du Canigou étaient peuplées par des fées, les Encantades. Un dragon, gardien des lieux, attaqua Guillem qui aidé par un ange, l’affronta et le précipita dans le précipice creusé par la Coumelade !

Il vécut longtemps dans cette vallée, dans une grotte puis dans la chapelle qu’il construisit et dota d’une cloche forgée de ses mains avec le fer tiré des flans du Canigou. Se nourrissant frugalement de ce que la forêt lui offrait, il n’en avait pas moins une force herculéenne. Pour preuve la pierre d’autel qu’il transporta seul et qui doit bien atteindre la tonne !

La sentinelle au-dessus de la vallée de la Coumelade
La sentinelle au-dessus de la vallée de la Coumelade

L’ermitage St Guillem de Combret est donc d’un lieu particulier où nous montions fréquemment jusqu’à ce que les travaux de remaniement du refuge rustique qui la jouxte commencent ! Un bazar pas possible, moche et bruyant !

Nous venons d’y retourner par le chemin antique qui monte depuis la Llau, petit hameau doté quand même d’un adorable église.

Les myrtilles n’étaient plus au rendez-vous mais par contre les framboises ont offert un vrai régal à nos papilles.

L'arborétum
L'arborétum

L’arrivée sur le refuge se fait par un arboretum, qui récupère petit à petit de la tempête Klaus. Pins, cyprès, thuyas, séquoias offrent une somptueuse harmonie de verts !

St Guillem de Combret !

Et juste pour le plaisir des yeux, la délicate robustesse de ce voilage !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans randonnées voyages
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 19:06

Peut-on rire, même de ça ?

Peut-on rire de tout ?

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans coups de gueule
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 16:00

Alors que nous étions en vadrouille en Drôme Provençale nous avons eu l’opportunité de découvrir la ville de Crest !

Crest du haut de sa tour
Crest du haut de sa tour

Dominée par la plus haute tour Donjon de France, la ville de Crest vit défiler de nombreuses familles dont les Grimaldi, ceux du Rocher !

Le système défensif de cette tour est impressionnant mais les aménagements intérieurs, notamment l’évacuation des eaux de pluies dans les combles et l’escalier intérieur, en bois massif, sont de pures merveilles.

Evacuation et recueillement des eaux de pluies
Evacuation et recueillement des eaux de pluies

Longtemps utilisée comme prison, elle offre aujourd’hui au visiteur de quoi satisfaire sa curiosité et une bonne mise en jambe car l’ascension de ses 52 mètres se mérite, notamment comme ce fut notre cas lorsqu’elle se fait par forte chaleur et d’une traite pour pouvoir ensuite en découvrir les trésors sans avoir trop à nous soucier de la fermeture prochaine.
Les murs sont recouverts dans les pièces qui servirent de cellules, de graffitis, caricatures, symboles ésotériques ou simples signatures difficiles à repérer car l’éclairage est vraiment intimiste ! Une semi obscurité malheureusement nécessaire pour dissuader les visiteurs de détruire ces témoignages en taguant à leur tour les parois !

Les centres d’intérêt sont divers et au hasard de notre déambulation, dans une salle consacrée au Moyen Âge, nous sommes tombées en arrêt sur le fac-similé d’un ouvrage médical, le Tacuinum Sanitatis.

Cela vous cause t’il ?

Tacuinum sanitatis
Tacuinum sanitatis

Le Tacuinum Sanitatis est un ouvrage médiéval traitant de la Santé. Inspiré d’un traîté arabe écrit au IIe siècle, lui-même devant quasiment tout à la théorie de Humeurs d’Hippocrate, nous y voilà !

Le Tacuinum Sanitatis est ni plus ni moins que l’art de vivre en santé !

L’influence des aliments, des comportements humains, des vêtements, de la météorologie, des saisons ... tout est analysé et mis en parallèle !

Un traîté qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler les préceptes édictés par la médecine traditionnelle chinoise et qui préconise aux médecins d’utiliser les aliments comme première médecine et de prescrire une alimentation adaptée à chaque pathologie.

280 articles du Tacuinum dresse un tableau de santé à partir des vertus médicinales des aliments répertoriés par catégories : aliments chauds et secs, froids et humides, chauds et humides … autant de pistes pour les praticiens du Moyen Âge !

Au final un document qu’il serait judicieux de remettre au goût du jour pour faire ainsi comprendre aux personnes que si la logique et le bon sens rentraient un peu plus en ligne de compte dans notre alimentation, nous éviterions bien des déséquilibres et donc des maladies !

Nous sommes ce que nous mangeons !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans Santé
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche