Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 18:02

Un court article qui pourra peut-être vous rendre service.

J’ai depuis fort longtemps été diagnostiquée comme ayant un tempérament arthrosique, cervicales douloureuses quand ce n’est pas bloqué, lombaires guère mieux et doigts des mains douloureux ce qui parfois me donnait à penser que j’aurai bien du mal à tenir mes pinceaux sur mes vieux jours ! Soit disant héréditaire, j’ai pris l’habitude de vivre avec faisant régulièrement des cures aux changements de saisons de Ribes Nigrum, un anti-inflammatoire homéopathique plus ou moins efficace dans la durée et en me tartinant d’Huile Essentielle de Gaulthérie !

 

En Mai dernier, nous avons assisté à une conférence du professeur Joyeux sur l’alimentation et en sommes ressorties ébranlées dans nos certitudes. Et si les laitages de vache principalement et les yaourts plus spécialement n’étaient pas si bons que cela ?

Certes nous pensions, comme vous sans doute, que depuis belle lurette l’homme en consomme, c’est exact sauf qu’il fut un temps où les produits laitiers étaient un peu moins trafiqués à commencer par le fait de faire bouillir le lait cru à une température et pendant une durée prolongée qui permettait d’en ôter naturellement les principes les plus nocifs pour la santé. Bien, je ne vais pas rabâcher puisque cela a déjà donné lieu à un article sur notre blog.

 

Toujours est-il que nous avons décidé de supprimer les yaourts même ceux de brebis et ou de chèvre et drastiquement limité le fromage.

Nous avons tenu plus d’un mois et en juillet nous avons cédé à la tentation juste le temps de recevoir une visiteuse. Aujourd’hui cela fait plus de 3 mois que nous sommes abstinentes et si j’ai rapidement constaté que ma ligne s’était sérieusement affinée, j’ai subitement pris conscience que je n’avais absolument plus mal aux mains et en poussant l’investigation j’ai réalisé qu’il y a bien longtemps que mon dos me laissait tranquille ! La preuve !

Alors, pas tenté d’essayer ?

 

Avant de vous laisser, un autre tuyau pour toux ceux qui ont quelques soucis de cheveux. Vous les trouvez mous et ou fins, ou les perdez ! J’ai la solution.

Dans votre shampoing, 2 gouttes de HE Tea Tree qui tonifie, 2 gouttes de HE Ylang Ylang pour la brillance et alléger et 2 gouttes de HE Laurier Noble. Vous laissez poser avant de rincer dans la mousse. Ensuite chaque jour vous vous vaporisez les cheveux avec un mélange d’hydrolat de Laurier noble (200 ml) dans lequel vous avez ajouté une quinzaine de gouttes de Tea Tree. Vous m’en direz des nouvelles.

 

Do

Repost 0
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 20:13
Panaderia O Forno, Alquezar
Panaderia O Forno, Alquezar

Chose promise …

J’ai trouvé des recettes de Dobladillos, voici un mixte qui me paraît pas mal !

Si vous voulez vous lancer, à vos fourneaux !

Moi sûr et certain, je vais tester.

Recette des dobladillos

Ingrédients pour la pâte :

  • un verre d’eau
  • un verre d’huile d’olive
  • un demi verre de sucre (roux)
  • 4 verres de farine
  • un sachet de levure chimique

Ingrédients pour la farce :

  • Sucre (toujours du roux)
  • Cannelle
  • Miel
  • Amandes moulues

Recette des dobladillos

Passage à l’acte :

Acte I, la pâte

Mettre dans une casserole, l’eau, l’huile et le sucre, porter à ébullition.

Retirer du feu et lorsque le mélange a tiédi, ajouter la farine à laquelle on aura mélangé la levure.

Malaxer jusqu’à obtenir une pâte lisse, qui ne colle plus aux doigts (selon la nature de la farine utilisée il est possible de devoir ajuster la quantité, donc dans un premier temps en réserver un peu sur la quantité prévue !).

Mettre la pâte à refroidir complètement et la recouvrir d’un linge légèrement humide pour éviter que la surface sèche.

Acte II, la farce

Dans un bol mélanger le sucre, la cannelle. Dans un autre récipient préparer les amandes moulues et réserver à part le miel.

Acte III, la mise en place

Lorsque la pâte a complètement refroidi, fariner le plan de travail et diviser la pâte en plusieurs boules (on doit pouvoir en faire une seule !).

Étaler la pâte en rectangle, déposer le miel au centre, les amandes sur le pourtour pour faire « barrage » et disposer au-dessus le mélange sucre cannelle.

Replier (d’où le nom Dobladillos, de doblar, plier) les côtés de manière à obtenir un rectangle parfait et hermétique.

Dorer à l’œuf ou à l’huile !

Cuire 25 à 30 minutes à 200°

Chocolat de l'Artica, Alquezar
Chocolat de l'Artica, Alquezar

Il est possible de les fourrer au chocolat, dans ce cas faire fondre une tablette de chocolat (bien chargé en cacao) dans un peu de rhum (ça c’est chez les Longville, les autres pourront mettre de l’eau, les sots!) et utiliser le chocolat en lieu et place du miel. Je serais assez tentée de conserver les amandes !

Bon appétit et envoyez-nous vos commentaires !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 19:13
Une autre histoire de Citron

Il y a peu je vous entretenais des bienfaits de l'Essence de Citron.

Aujourd'hui je continue avec ce citrus dont les possibilités sont infinies.

Connaissez-vous le Lemon Curd ?

Une petite recette vous sourirait-elle ?

Fastoche !

Prenez 4 citrons et zestez en 2.

Pesez 150 grammes de sucre ROUX et ajoutez une cuillerée de farine de Maïs..

Pressez les citrons, mélanger le jus, le sucre contenant la farine de Maïs et les zestes.

Mettre à feu doux le temps de battre 3 œufs dans un saladier.

Ajoutez les œufs dans la casserole et augmentez la température de cuisson en tournant constamment.

Dès que le mélange a épaissi, retirez du feu et remplissez les pots.

Le Lemon Curd se conserve 15 jours au réfrigérateur alors si vous n'envisagez pas de tout manger en si peu de temps, il y a une solution. La stérilisation !

Une heure à 90° et à vous les tartes au citron, les tartines, la brioche, le yaourt au Lemon Curd.

Ah, j'oubliais !

Si vous avez un peu de courage, râpez les 4 citrons, utilisez le zeste de 2 citrons dans le Lemon Curd et conservez le reste au congélateur.

Dans un thé, un gâteau, du caramel, le zeste a tout bon !

Bon appétit !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 19:41

Mi poivron, mi piment ce poivron a une origine qui remonte aux Incas, pour tout dire il est même antérieur à cette époque. C’est Christophe Colomb qui l’a rapporté d’Amérique du Sud. De forme triangulaire, il est rôti pour en enlever la peau puis conditionné pour l’utiliser de multiples façons. A chacun de laisser libre cours à son imagination.

piquillos.jpg

Pour la part j’en fais de la confiture pour accompagner le fromage !                              Un régal.

Rien de plus simple, si le cœur vous en dit, il vous faudra :

Un bon kilo de piments de Piquillo, le même poids de sucre de canne non raffiné, du piment d’Espelette (3% du poids des piments de Piquillo), le jus d’un citron non traité.

Mettre les piments de Piquillo dans une bassine à confiture avec le sucre, lorsque le sucre a fondu, mixer le tout puis ajouter le piment d’Espelette.

Commencer la cuisson et au premier bouillon ajouter le citron.

Lorsque le mélange oppose une certaine résistance en tournant, vérifier la cuisson en laissant filer une goutte, si elle se fige presque immédiatement, stopper la cuisson et mettre en pots. Choisir de petits conditionnements et retourner jusqu’au refroidissement complet.

 

P1100250.JPG

La confiture de piments de Piquillo accompagne tous les fromages, c’est un vrai bonheur avec les fromages de brebis et de chèvre !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 18:11

En réponse à notre dernière recette, voici la version de Mi qui lorsqu'elle ne lit pas pour nous cuisine !

Pour ma part je vais suivre la suggestion du Témoin en Guyane (commentaire) et voir ce que cela donne avec du Saumon (truite) fumé(e).

Mais place aux "rillettes de la Mère Michèle"

 

Thon 1 boite (ou 2)

Saint-Moret 1 boite (ou 2)

2 échalotes

vinaigre de vin

1 cuillère à soupe de moutarde forte

biscuits (flutes chez Picard par ex ou au sésame)


En gros même poids de thon et de Saint-Moret, perso je prends du thon à l'huile d'olive (même si je l'égoutte un peu), mais si on surveille sa ligne on prend du thon au naturel. Après, deux ou trois échalotes hachées très fin, un peu de vinaigre et une bonne cuillère à soupe de moutarde forte (sinon c'est un peu plat).

On peut rajouter quelques herbes (estragon, ciboulette ou autre). Au frais une heure.  

 

Le format "familial" (300 gr) de Saint-Moret est parfait pour un apéro à plusieurs (et donc deux boîtes de thon en général).

 

Servir avec des gressins.

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:02

Petits roulés au sésame


Petits-roules-au-sesame.JPG

Une idée originale pour l’apéritif ; une adaptation personnelle de ce que Marie-Jo nous a concocté il y a peu.

Du Boursin, du thon au naturel à parts égales, à mélanger dans un petit saladier puis à réserver au frais quelques heures.

Dans une assiette remplie de Sésame, de petites boules de la mixture roulées dans les grainées.

Un petit tour au frais!

C’est tout !

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 17:39

                 

Si comme beaucoup vous aimez les cornichons « maison » et pas ces trucs dégueux sans goût que nous vendent les grandes surfaces MAIS que vous ne trouvez pas de cornichons à préparer, voici qui devrait vous intéresser.

A force de mettre à contribution notre entourage nordiste pour obtenir en saison des cornichons car dans le sud il est guère facile d'en trouver ou bien ils ont la taille de concombre, nous avons testé cette recette que nous apprécions vraiment.

Prendre de petites tomates vertes, pas mures, les laver, les sécher et selon la taille les couper en 2 ou 4.

Andrée, à qui nous devons la photo de sa production, y a ajouté de la carotte coupée en rondelles, une bonne idée !

tomates-andree.jpg

Mettre tomates et rondelles de carotte, donc, dans un bocal en incérant de temps à autre des aromates : poivre, graines de coriandre ou genièvre, de l’estragon ou du romarin et un petit piment fort. Remplir le bocal avec du vinaigre blanc surfin (tête de nègre), tout doit être immergé.

Oublier le bocal pendant environ 3 semaines puis déguster ce condiment maison avec du pâté, une raclette, du jambon … histoire de revisiter le traditionnel sandwich « jambon, beurre, cornichon » en un "jambon, beurre, tomate » tout aussi savoureux.

Bon appétit !

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 19:10
 
Voici une préparation sympa pour l’apéritif qui ne vous demandera pas beaucoup de temps. Il ne vous faudra que quelques tomates (petit format), des graines de sésame, du sucre.
Tomates.JPG
Lavez les tomates et disposez des graines de sésame dans une soucoupe.
Réalisez un caramel.
Disposez à portée de mains, tomates, sésame et caramel.
Plongez chaque tomate dans le caramel et immédiatement après dans le sésame.
Installez les dans un plat de service et mettez les quelques minutes au réfrigérateur avant de les servir. Vous pouvez vous amuser à leur coller yeux et bouche.
Bon appétit !
Do
 
 
Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 19:22

La brioche vendéenne

 Ingrédients :

2 cuillérées à café de levure de boulanger

100g de sucre

500g de farine de type 45

2 œufs à peser, puis compléter avec du lait jusqu’à 255g

1 cuil à soupe de fleur d’oranger

1 cuil à soupe d’eau de vie ou de rhum

1,5 c à c de sel

100g de beurre froid coupé en petits morceaux

Prélever un peu du lait (du mélange œufs - lait) pour délayer la levure. Faire un puits dans la farine et incorporer la levure. Ajouter ensuite le mélange œufs - lait battu, le sucre, le sel, la fleur d’oranger et le rhum. Pétrir longuement, puis ajouter le beurre. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène. Faire lever la pâte une première fois dans un endroit tiède.

Au bout d’une heure et demie, rabattre la pâte et la placer quelques heures au réfrigérateur (même une nuit).

Sortir la pâte du réfrigérateur et la diviser en trois morceaux. .

Façonner chaque pâton en un brin d’une bonne longueur. Tresser la brioche en commençant par le milieu de la tresse ; retourner ensuite pour faire l’autre moitié.

Placer la tresse sur une plaque antiadhésive ou dans un moule à cake assez large.

Dorer à l’œuf et laisser lever jusqu’à ce que le volume ait doublé.

Dorer de nouveau la brioche.

Cuire dans le four préchauffé à 150° pendant 35 minutes.

Laisser refroidir sur une grille et glisser dans un sachet tout de suite pour conserver le moelleux.

P1000890

 

Et voilà le résultat… N’ayant pas de fleur d’oranger (on n’aime pas trop chez nous, sauf sur l’arbre… Quel parfum ! ) j’ai mis de la vanille. Mariage parfait avec le rhum ( pourrait-on vivre sans rhum ?). Bon, elle a un peu trop bronzé, mais quand même… elle est bonne ! Et pour Jean Luc, après ça, je recommande l’ascension du Pech Cardou, article à suivre…

Fredo

 

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 19:42

Aujourd'hui nous nous sommes lancées et avons pu déguster notre première pizza maison cuisinée au feu de bois.

6.JPG

 

L'an passé nous nous étions décidées pour l'achat d'un four à bois, histoire d'être autonomes côté énergie et de parer à toute éventualité.

4.JPG

Si vous êtes intéressé, voici les proportions pour une succulente pate :

450g de farine

280ml d'eau

une cuiller à soupe d'huile d'olive

sel

et pour la garniture, laisser parler votre imagination et le contenu de votre frigidaire. Ensuite surveiller la cuisson de près !

5.JPG

 

Bon appétit, que le témoin ne joue pas les affolés que Gilbert ne craigne rien, quant à Jean-Luc et Andrée nous les attendons !

Do

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans recettes
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche