Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 20:32

Il y a déjà un certain temps que je ne doute plus de l’impact que peuvent avoir nos pensées (même non exprimées), que je connais le pouvoir créateur qui est le nôtre.

Les mots ont en eux une force que l’on est bien loin de savoir mesurer. Juste un exemple et pardon à ceux à qui je l’ai déjà raconté !

Je commence toujours la journée, après un moment de recentrage et de méditation, par demander le meilleur pour moi et même pour vous puisque j’inclus dans cette demande : mes amis, mes relations, ma famille, notre Terre et tout ce qui est, dans tous les règnes, dans tous les éléments !

Je demande également le meilleur pour mes diverses entreprises, entrant dans le détail si je m’apprête à réaliser quelque chose de particulier. C’est en cette occasion que j’ai fait l’expérience de la force des mots et de la pensée.

Alors que nous nous apprêtions à partir en voyage et que nous redoutions de mauvaises conditions climatiques, j’ai demandé un « voyage d’enfer » ! Dans ma tête cette expression signifiait un voyage placé sous le signe du beau temps. Nous avions un bon tronçon de route à faire en altitude et redoutions de nous retrouver bloquer par la neige ! Nous avions à peine quitté la maison que nous étions dans un brouillard à couper au couteau ce qui n’arrive quasiment jamais par chez nous, en tout cas pas après une forte tramontane. Des bouchons incroyables nous ont ensuite bloquées dans notre progression, du jamais vu sur cette portion d’autoroute. Un festival d’accidents et de déviations mal balisées, de contrôles routiers !

En débouchant sur la A75 j’ai d’un coup réalisé que l’on nous servait ce que j’avais demandé, une route d’enfer à coup sûr ! Instantanément j’ai corrigé demandant que les conditions de circulations soient les meilleures possibles et que nous puissions rallier notre but facilement, visualisant les passages les plus délicats baignés de soleil. Quelques minutes plus tard nous passions la seconde, la troisième et hop, 3 heures plus tard nous avions refait notre retard !

« Avec nos pensées, nous créons le Monde ».

Ce n’est pas de moi mais de Bouddha !

Toutes les pensées que nous avons voyagent vers un point qui est défini par la nature de cette même pensée. Qu’elles atteignent leur but ou non, elles nous reviennent, amplifiées ou non. Il nous faut donc absolument apprendre à maîtriser nos pensées.

Autant dire que lorsque ce matin j’ai découvert en prenant la température du Monde sur les sites d’informations qu’un clip simulant une attaque des États Unis par la Corée du Nord était en ligne, j’en suis restée atterrée !

Alors que devrions nous centrer sur la Paix, rechercher en nous ce que nous voulons vraiment vivre et, à défaut de le mettre en œuvre, le visualiser avec le plus d’intensité possible, choisissant avec précision notre vocabulaire, c’est tout le contraire qui nous est proposé.

Il y a maintenant pas mal de choses que j’ai comprises.

Il n’est pas égoïste de s’aimer, c’est juste la clé pour pouvoir aimer l’autre et reconnaître en lui ce que nous sommes, en concevoir de l’indulgence.

S’aimer soi nous conduit à savoir se montrer bienveillant. Cela attire la bienveillance et amène à se sentir en confiance. Être confiant, c’est être en Paix.

Nous vivons actuellement des moments déstabilisants, que ce soit en politique intérieure ou en politique internationale et si je n‘ai pas l’intention de vous donner des conseils, pourquoi le ferais-je ?, je veux juste vous donner quelques pistes de réflexion. Il y a quelques jours les médias faisaient la une avec un attentat possible au moment de la présidentielle, apparemment cela est devenu réalité !

Alors j’aimerais vous proposer un exercice de visualisation auquel je me livre chaque matin. J’imagine que chacune de mes expirations envoie dans la pièce où je suis une énergie d’amour qui est en moi, à cette énergie se mêle la Paix qui m’habite. Puis c’est une double flamme blanche et brillante comme le cristal qui vibrent la joie d’être, de pouvoir exprimer le meilleur. Ces énergies s'expansent autour de moi et petit à petit atteignent les personnes que je côtoie et auxquelles je pense. A leur tour baignées par ces énergies, elles les rayonnent autour d’elles. Une grande vague de Paix, de Joie et d’Amour déferle sur tout ce qui est !

Il n’y a plus de peur juste la confiance et la certitude que les autres ont les mêmes aspirations que moi. Pourquoi en serait-il autrement.

Essayez, vous verrez ! C’est notre corps entier qui vibre, on a l’impression de ne plus avoir de limites, d’être fondu dans un « tout ». On est bien, en paix avec soi. Et si chacun a le même ressenti pourquoi ne pas imaginer que le meilleur est à venir ?

Et surtout, un conseil, choisissez votre vocabulaire, QUE DU POSITIF !

Do

Repost 0
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 19:27

Chacun de nous est un être complexe qui ne se résume pas à ce que nous « voyons ».

Sans aller jusqu’à évoquer nos corps énergétiques (une réalité) nous distinguons au minimum 4 corps : le corps physique, le corps énergétique (qui nous enveloppe et est l’émanation de notre corps physique), le corps émotionnel, le corps mental.

A noter que chacun de ces corps est doté de sa propre conscience !

Le corps émotionnel est constitué de tout ce que nous avons pu intégrer comme expériences dans notre vie. Il s’agit de ce bagage affectif dont nous avons hérité de nos familles auquel s’ajoute celui que nous trimballons de nos vies antérieures (si l’on y croit) et que nous étoffons tout au long de notre vie.

Il représente notre capacité à sentir, ressentir, c’est notre relation à l’autre.

Notre corps mental est notre capacité à penser, un peu le maître d’œuvre capable de bloquer nos émotions si nous lui laissons la bride sur le cou !

Ennemi du lâcher-prise, si nous lui en donnons l’opportunité en lui déléguant nos pouvoirs, il va inexorablement prendre le dessus et, par exemple, nous maintenir dans une routine sécurisante nous empêchant de nous construire en tant qu’individu. L’imaginaire est la pile qui alimente notre mental or trop d’imaginaire nous déconnecte de l’émotionnel (d’où le danger des technologies qui misent tout sur le virtuel) pouvant faire des individus des clones au service de n’importe quelle idéologie.

Le but est donc d’arriver à se construire sans qu’aucun de nos corps prennent le pouvoir sur un autre. Trop, pas assez … vaste question.

Mais revenons en à la médecine.

Sans chercher à schématiser nous pouvons dire que la médecine allopathique s’attache à soigner les effets de la maladie. La médecine homéopathique quant à elle tend plutôt à en rechercher les causes comme toutes les médecines holistiques qui traitent à la fois le corps et l’esprit. Voilà pourquoi le médecin homéopathe s’inquiétera par exemple de savoir, alors que vous venez pour un problème de sinusite si vous avez tendance à souffrir d’entorses à répétition. Mais cela s’explique, différentes souches peuvent avoir raison d’une sinusite, c’est le cas de Hydrastis Canadensis ou Kalium Bichromicum avec une différence notoire, la seconde souche est souveraine pour les lésions tendineuses. Nos réponses aident le praticien à déterminer votre terrain, notion très importante en homéopathie, et de faire le choix du remède le plus juste possible.

De la même manière, lorsque vous consultez un homéopathe, un naturopathe ou un médecin en médecine chinoise vos états d’âme seront une de leurs préoccupations.

Ils s’attacheront à savoir si vous aimez avoir chaud, manger épicé ou si vous avez un sentiment de colère qui vous mine le mental, des regrets qui vous fouaillent les tripes !!!

Tout cela pour en arriver où je veux en venir : nos maux ne sont jamais que l’expression de quelque chose de plus intime qui peut arriver à se dessiner par petites touches avec le concours de praticiens formés à l’écoute : une blessure d’enfance, des formes pensées inculquées par votre environnement culturel ou familial, des évènements destructeurs qu’une chape de plomb a occultés.

Pour savoir écouter ce que notre corps nous dit différentes possibilités s’offrent à nous, psychothérapeutes, recours au psychogénéalogiste lorsque nos difficultés se font l’écho de troubles répétitifs de génération en génération, énergéticiens qui interviendront aussi bien sur l’alimentation, l’hygiène de vie, l’équilibre de l’esprit, recours aux médecines naturelles notamment à l’aromathérapie car les plantes tout comme nous sont des êtres vivants, énergétiquement très puissantes qui bien souvent résonnent en harmonie avec nous.

Des plantes qui ont la particularité d’agir dans notre inconscient car si nous ne pouvons mettre de mots sur nos maux, notre corps lui sait !

C’est juste ensuite une affaire de CONFIANCE !

Tout ceci pour en conclure que chacun de nous est bien évidemment libre de ses choix en matière de soins mais il est quand même difficile d’adhérer à certains propos qui tentent à assimiler les médecines naturelles (holistiques) à du charlatanisme.

Do

Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:57

Depuis quelque temps nous recevons en commentaires à certains articles de notre blog des propos vantant les mérites d'un marabout avec coordonnées téléphoniques (à l'étranger qui plus est) et adresse mail. Ces commentaires n'ont, en plus, rien à voir avec le thème de l'article, hier c'était en réponse à celui sur la chasse !

Nous avons donc activé la modération afin d'éviter une avalanche de commentaires inappropriés sur des dizaines d'articles. Cela n'a rien à voir avec le fait de croire ou non, ce n'est pas le rôle de ce blog qui n'a pas pour vocation de faire de la publicité ou de conseiller telle ou telle personne pour des "soins" (énergétiques ou autres) que nous n'aurions pas validés personnellement. Si nous avions un conseil à suggérer il est par ailleurs évident que cela ne passerait pas par le canal du blog. Merci de trouver un autre "hébergeur" !

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 21:10

Ce matin une fois réveillée la dernière phrase entendue dans mon rêve résonnait très fort à mes oreilles : « La démocratie c’est quelque chose de fragile ! ».

Je revoyais nettement la scène, une pièce lumineuse et un homme qui me parlait, d’un danger, d’une menace.

Je ne peux pas vous dire comment j’ai « su », de la même manière sans doute que je peux dire que je vois, j’entends ... des voix, des défunts, des choses. Cela arrive au cerveau sans passer par les sens, cela touche la zone du cerveau concerné, sans intermédiaire. J’ai compris mon rêve, il comportait un enseignement à partager … avec vous.

« La démocratie n’est pas acquise une fois pour toute.

On peut nous la confisquer, il en coûte énormément pour se la réapproprier.

Et encore n’est-ce pas assuré !

Il faudra réfléchir avant de voter les 23 avril et 7 mai »

Un message clair à mon sens. Tous les partis politiques ne se valent pas, il y a une hiérarchie dans l’immonde. On ne revient pas toujours aisément d’une descente aux enfers à plus forte raison si la « Force » a été accaparée par un seul camp. Un risque toujours possible.

C’est un scénario ressemblant à celui du film « Missing » de Costa Gravas qui m’a été conté !

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=2529.html

Le bleu couleur de marine n’est pas sans danger ! Encore est-ce un euphémisme !

Do

Repost 0
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 17:45

Nous participions hier à une conférence sur ce thème. Un moment très émouvant car plus que jamais nous constatons que la vie répond à nos questions de plus en plus rapidement dès lors que l’on a su se mettre dans le sens du courant : propositions de stages de formation, projets d’exposition ou de dédicaces, voyages vers des horizons nouveaux, de nouvelles amitiés et d’autres toujours vivaces malgré la distance ...

Nous avons réussi à alléger nos valises au terme de grands rangements. Vêtements, papiers, photos, souvenirs, bibelots, pfttt ! Nous trions, jetons, brûlons jusqu’à nos fichus agendas, de vrais journaux intimes conservés depuis 40 ans ! Cela fait un bien fou car même si un jour nous nous interrogeons sur le passé, nous ne pourrons plus replonger dans de vieilles émotions.

D’anciennes relations, d’anciens amours sont passés à la trappe, il y avait de toute façon si longtemps que nous ne partagions plus rien. Une réponse à ma demande de m'aider à couper certains liens karmiques !

Tout irait donc pour le mieux si depuis un petit mois, nous n’étions pas confrontées à un certain malaise, les difficultés dans lesquelles se débat une de nos relations nous renvoient à la même problématique. Que faire pour une personne qui est en mode survie, ne semble ne pas entendre vos messages ? Est-on égoïste lorsque l’on décide de se choisir et de cesser de s’impliquer dans les problèmes des autres dès lors qu’ils sont devenus leur raison d’être, leur identité.

Je ne suis pas « canal » comme Joéliah (juste pour soigner avec les mains) et même si depuis quelque temps des intuitions me mettaient sur la piste d’éléments de réponses, cette conférence est arrivée à point nommé pour nous éclairer !

En voici un petit résumé mais si le cœur vous en dit un lien à la fin de cet article vous permettra d’accéder à la conférence ! Que peut-on entendre par rayonner ?

 

Soleil levant sur les Albères

Rayonner c’est être comme un soleil, auto-générer du bien-être pour soi et autour de soi, être dans la joie et la resplendir, avoir foi en soi. Avoir de belles pensées, savoir « s’entretenir », avoir une bonne alimentation au propre et au figuré, « bouger », autant de facteurs qui aident à atteindre ce rayonnement.

Rayonner c’est être aligné avec son « Soi » et pour reprendre la symbolique du soleil, rayonner, c’est entretenir certaines qualités dont les noms commencent par chacune des 6 lettres composant le nom de cet astre.

S comme sérénité, sagesse, simplicité.

Vivre le moment présent avec la sagesse de se dire que même si cela ne va pas, cela passera, que le meilleur est à venir. Être naturel, sans artifice, sans chercher à séduire, provoquer, sans lâcheté en toute simplicité.

O comme observateur, obéissant.

Afficher le calme et le détachement inhérent à une bienveillante neutralité. Ne pas hésiter à se défouler mais en s’isolant de son entourage afin de ne pas avoir à le déstabiliser. Observer et obéir aux lois cosmiques en laissant la vie nous traverser sans chercher à résister, la résistance est source de souffrance. Observer, accueillir, changer la perception que l’on a des choses ou rester neutre !

L comme loyauté, légèreté.

Loyauté en disant ce que l’on a à dire et en veillant à être entendu, compris.

Légèreté en veillant à ne pas porter de « casseroles » et se mettre la pression, en refusant de faire pour les autres. Accepter qu’ils aient des problèmes, des épreuves à vivre et savoir laisser chacun monter l’escalier à son rythme. Continuer à s’élever pour être une lumière qui brille, un modèle !

E comme éveillé, éclairé, émerveillé.

Chacun de nous doit savoir faire des choix en rapport avec son éthique sans porter de jugement. Le monde est violent et paisible, triste et joyeux, il offre le pire comme le meilleur. Être en accord avec son éthique permet de poser des choix, de passer à l’action, d’avoir un comportement éclairé. Reconnaître les conflits en soi pour se connaître, découvrir ce qui bloque, se centrer et calmer ses multiples « moi » qui constitue notre ego (789 au dernier recensement !). Lorsque les choses bloquent, c’est qu’une partie de notre soi n’est pas en accord avec le reste !

Être dans la joie, s’émerveiller, retrouver son enfant intérieur et arrêter de se mettre des limites, de dire « je n’y arriverais pas ».

Prendre l’habitude d’appeler le meilleur !

S’éveiller à la Vie, accueillir le souffle divin en soi.

Se redresser, remercier et se bénir !

I comme imaginatif, illuminé.

Imaginer, être créatif pour construire sa vie. Savoir que nous sommes tous des artistes et gérer au mieux ses talents, son corps. Capter son intuition et être suffisamment fou pour savoir faire ce qui nous va.

Ne pas être mouton de Panurge et écrire son histoire, celle qui nous correspond.

 

L comme liberté.

Liberté de penser ce que l’on a envie de penser.

Liberté de déployer ses ailes, d’en finir avec ce qui ne nous convient pas.

Liberté de voyager.

Liberté de choisir ses attachements.

Liberté d’être en trouvant des solutions pour se libérer (savoir déléguer, se faire épauler).

Liberté d’admettre que l’on n’est pas obligé d’atteindre certains objectifs.

Liberté d’abandonner ce qui ne nous convient pas ou plus.

 

Vivre c’est rayonner en s’alignant avec sa vraie nature, en étant convaincu que chacun a besoin d’être avec des personnes qui lui conviennent, de trouver sa place et d’oser et remercier. Il reste à chacun à savoir comment il veut rayonner cette année, à ne pas reprendre ses anciens bagages. Un nouveau cycle débute, 2017 est une année « 1 », une année de remise à zéro, l’occasion d’alléger, vider, donner, couper avec tout ce qui ne nous convient plus par respect pour soi et pour les autres.Tout est faisable, il suffit de se laisser guider par son âme.

Do

Et pour découvrir l'intégralité de la conférence, clic !

https://lejardindejoeliah.com/2017/01/11/faire-rayonner-annee/

 

 

Repost 0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 18:34

Il a un peu plus d’un an, à la suite d’une chute j’ai réveillé un vieux traumatisme au niveau du grand ligament plantaire. Ce que l’on nomme épine calcanéenne s’est mis à me pourrir la vie.

L’ostéopathie s’est révélée impuissante à me soulager dans la durée. Refusant le traitement traditionnel dispensé par les rhumatologues, aléatoire et traitant les effets en ignorant la cause, j’ai tenté de me soigner moi-même par imposition des mains. Le résultat était perceptible mais la posture pendant le soin inconfortable.

 

Frédérique qui soigne avec les rayons sacrés, a pris le relais, efficacement ! La douleur a commencé à céder ! J’ai repris un peu de plaisir à randonner même s’il m’était impossible d’oublier que j’avais un pied droit ! Ne pouvant lui imposer

la contrainte de s’occuper de mon pied quotidiennement, après notre premier stage de formation à la connaissance et l’utilisation des huiles essentielles, j’ai entrepris de me soigner par ce biais.

Les huiles étant plus efficaces sous forme de synergie, plusieurs huiles ayant parfois des propriétés similaires mais des signatures énergétiques différentes, j’ai commencé mes expériences. Je testais avec plus ou moins de bonheur.

Parallèlement à tous ces soins, après avoir eu la chance de découvrir le film « Le Secret » tiré du livre éponyme et traitant du principe de la Loi d’attraction, nous attirons ce pour quoi nous vibrons, je me suis appliquée à vivre la guérison de mon pied par la force de la pensée ! Bingo, je ne sentais plus rien !

Petit rappel si vous le souhaitez :

http://www.longville-dofredo.com/2016/08/merci.html

C’était en Août !

Courant Septembre, à la suite d’un simple choc, évidemment sur le talon droit, la douleur est revenue et en même temps le ressenti très précis qu’il y avait quelque chose à comprendre : « On » m’adresse un message que je ne reçois pas 5/5 !

J’ai demandé à mes anges et mes guides un petit signe et ai été entendue. Au moment où je m’y attendais le moins, nous poursuivions notre formation aux huiles essentielles, un début de réponse est arrivé.

Pour rappel, nous ne résumons pas uniquement à un corps physique ! Nous sommes constitués de plusieurs corps énergétiques, imbriqués les uns dans les autres et vibrant différemment. Nos croyances, vécus, émotions affectent plus ou moins notre santé. Tout choc affectif, inscrit dans notre corps émotionnel se répercute à un moment ou un autre sur notre corps physique. C’est la maladie, l’accident !

Pour schématiser, lorsque vous vous blessez il suffit bien souvent de remonter le temps sur environ 21 jours pour découvrir que vous avez été affecté émotionnellement. Coup de colère, peur, angoisse … ces évènements s’inscrivent dans notre corps émotionnel, occasionnant un déséquilibre affectif dont l’accident est la conséquence. Je me suis mis à éplucher mes agendas, tout y est écrit, rêves, présences immatérielles, rencontres, évènements de toute nature.

Ce que j’ai trouvé m’a complètement scotchée !

Notre stage portait sur la dimension vibratoire des Huiles Essentielles car si ces merveilles soignent notre corps physique elle vont bien au-delà. Dès l’Antiquité certaines d’entre elles étaient utilisées lors de rituels religieux, elles parlent à notre âme !

Cherchant toujours ce que mon pied pouvait bien me dire, j’en suis arrivée à ce simple constat : marcher est pour moi un pur bonheur, je ressens sur les chemins un sentiment de liberté totale, j’ai dans mon sac à dos tout ce qui m’est nécessaire et je partage la compagnie de celle qui est à n’en pas douter mon âme sœur !

 

Même pas besoin de se parler, ou bien lorsque nous le faisons c’est pour constater que nous pensions la même chose.

Cette douleur était un frein à ma liberté d’être mais bien évidemment la vie, au cours de ce stage, m’avait offert une partie de la réponse que je cherchais !

L’Huile Essentielle de Géranium !

Son énergie agit au niveau de l’âme. Anti-inflammatoire moindre, elle colmate les fuites énergétiques notamment suite à des blessures (ou des interventions chirurgicales) et guérit les blessures d’abandon et de rejet ... !

Elle avait tout bon.

Mais ce n’est pas tout !

Puisque la blessure est inscrite dans notre corps énergétique avant de se matérialiser physiquement, il y avait bien évidemment des empreintes émotionnelles à guérir, des blocages énergétiques à libérer, des fluides vitaux à faire circuler. Les rayons sacrés constituaient l’autre phase de ma guérison !

Il y a donc 2 mois, j’ai commencé à appliquer l’Huile Essentielle de Géranium sur le talon et parallèlement chaque matin j’activais des rayons sacrés.

J’ai découvert alors la puissance du mental et compris pourquoi, même si les soins de Frédérique opéraient ils n’avaient pas le même impact. Je ressentais physiquement dans le pied une puissance phénoménale. Je visualisais en activant le rayon Cristal Diamant tel un rayon laser d’une précision redoutable allant déloger les cristallisations issues du traumatisme.

Le violet était une onde libératrice, une résurrection. Avec le vert, les fluides drainaient, nourrissaient mes corps, ça fourmillait.

Petit à petit 2 autres sont venus s’ajouter au soin, le Rubis doré pour éliminer tous les programmes éculés, les idées dépassées qui avaient favorisé la survenue des divers accidents et je me suis mise à terminer par une bonne rasade de bleu. Une protection, une petit cocon pour le pied et tous mes corps. A charge pour lui de ne laisser pénêtrer que le meilleur !

Au bout de 3 semaines, le Géranium avait atteint et guéri mon âme (7 jours pour soigner le corps physique, 7 jours pour l’esprit, 7 jours pour l’âme). J’ai poursuivi avec les rayons en aménageant car il était nécessaire de tenir compte des progrès et d’ancrer la guérison en moi en la visualisant.

Aujourd’hui, je remarche comme avant mais surtout j’ai guéri en moi de très vieilles blessures, allez savoir si certaines ne dataient pas d’avant ma naissance à cette vie ?

Je terminerai cette lettre par un énorme merci à Joéliah qui nous a permis de découvrir la puissance des Rayons Sacrés et à Myriam qui nous a révélé la puissance des Huiles Essentielles dont les vertus rappellent étrangement le pouvoir des Rayons !

Les stages que nous avons eu la joie de suivre à leurs côtés ont été des moments de bonheur inouï !

Merci !

Dominique

Si les Rayons sacrés et les Huiles Essentielles vous parlent au cœur, voici 2 liens qui feront votre bonheur.

https://lejardindejoeliah.com

www.formationhuilesessentielles.fr

Repost 0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 13:34
Passeur d'âmes

Allez ! Hop ! Un pavé à (tenter de) lire jusqu'au bout !

Il y a quelques années, alors que nous avions entamé tout un travail en psycho généalogie dans le but de pacifier notre arbre généalogique, nous nous sommes retrouvées au prise avec une entité familiale récalcitrante. Petit à petit, il est devenu évident que nous pourrions bien tout tenter, nous ne réussirions pas à nous en délivrer sans faire l'économie d'un travail sur nous mêmes. Lorsque finalement nous avons compris qu'il manquait une petite pointe d'amour pour colorer ce que nous mettions en œuvre, nous avons réussi à entrer en relation avec cette âme que la souffrance retenait.

En psycho généalogie, les petits faits sans importance se révèlent souvent les plus déterminants et c'est en recensant tout ce que nous avions pu emmagasiner au fil des ans comme souvenirs personnels, de tiers ou immortalisés sur de vieilles photos que petit à petit nous avons retrouvé la mémoire enfouie d'un drame dont nous n'avions été ni les témoins ni les acteurs mais qui continuait à déverser son poison. Du jour où nous avons compris cela, nous avons été capables d'entrer avec amour en communication avec cette âme et de la libérer.

La paix était revenue.

Pour un temps !

Passeur d'âmes

A cette époque nous avions encore à nos côtés notre mère. Dotée de dons extrasensoriels elle servait à son corps défendant de véhicule à des âmes errantes.

A croire qu'elles se passaient toutes l'information.

C'est à partir de ce jour que j'ai commencé à œuvrer régulièrement comme passeur d'âmes. Lorsque notre arbre généalogique a été clean, je me suis dis que c'était tout bon, que la mission était terminée. Mais non.

Au fil du temps ma perception s'est aiguisée, celle de Frédo aussi. Des odeurs inexpliquées divines ou exécrables, des bruits que rien n'explique, des ressentis impressionnants comme ce jour récent où subitement j'ai eu l'impression que quelqu'un s'était assis sur mes pieds. Pas de chien à l'horizon, personne et ce contact qui perdurait ! Travaillant chacune avec un pendule, nous interrogeons parfois en double aveugle. Cela nous est nécessaire pour nous assurer que nous ne rêvons pas. Mêmes questions avec une syntaxe mûrement choisie, un vocabulaire précis et des réponses que nous notons à part avant de confronter les résultats. Seule ou à 2 pour interroger, selon le constat j'officie si l'âme veut partir.

Depuis quelques temps les choses se sont accélérées. Au début, nous ramenions souvent des âmes restées en panne dans des lieux particuliers, églises et cimetières, sites historiques, hôpital ou maison de retraite. Là, c'est vraiment la cata !

Petit à petit le phénomène s'est amplifié et j'ai réalisé qu'une émotion forte n'était pas anodine. C'est en juillet 2014 que le déclic s'est fait. Le « journal d'ici » relatait le cas d'un homme qui s'était immolé par le feu sur le village où j'avais officié comme directrice. Une émotion violente m'a saisie, j'avais toujours eu grand plaisir à discuter avec lui et son attitude pondérée qui tempérait efficacement les prises de décision de la Municipalité en matière d'affaires scolaires était précieuse. J'imaginais sa détresse et ne pouvait m'empêcher de me demander si, comme d'autres, je n'étais pas passée à côté de lui sans imaginer qu'il avait besoin d'aide ?

La journée et la nuit se sont écoulées sans que je prête attention à quoi que ce soit de particulier. Même en le sachant j'arrive toujours à zapper quelques indices. Au réveil le stress de Virgile ne m'a pas plus alerté, c'était le grand jour, on venait nous installer nos panneaux solaires ! Après coup, j'ai réalisé que les signaux s'étaient multipliés, en vain !

Toujours est-il que sur le coup de 14 heures ce fut le branle-bas de combat, la sirène intérieure de l'alarme s'est déclenchée, seule. Nous étions tous entrain de manger, les télécommandes, le clavier étaient hors d'atteinte, il n'y avait aucune perturbation météorologique, le calme plat. Frédo et moi avons compris, ce n'était pas la première fois qu'une présence générait ce phénomène. Tout est énergie !

L'interrogation au pendule a confirmé une présence, mais qui ? Vous qui me lisez aurez sans doute deviné mais à ce moment là, j'étais à 100 lieux de la vérité. J'ai collecté une foule de renseignements avant d'avancer, timidement un nom. J.B ! Mon émotion avait attiré cet homme que je n'avais pas vu depuis 7 ans ! Mais le plus formidable n'est pas vraiment cela. Ce qui m'a le plus marqué, ce sont les informations que j'ai reçu, de lui et concernant ce qui s'était passé car si pendant un temps nous n'avons rien su, lorsque l'enquête a été terminée, tout collait !

A partir de ce jour là, j'ai vérifié maintes fois que l'émotion que je ressens en apprenant le départ d'une personne que j'ai côtoyée, attire son âme si elle n'a pas réussi seule à ascensionner.

On comprend alors sans peine que nos ressentis peuvent empêcher un défunt de quitter notre sphère terrestre et que nos peines ajoutées à leurs sentiments personnels, peur, colère bloquent une quantité phénoménale d'âmes. C'est ce qui explique que certains lieux soient « chargés ».

On s'y sent oppressé, lourd. Maintenant je sais ! Je sais que lorsque je ressens une vague nausée, l'envie de bailler à m'en décrocher la mâchoire, il y a un rituel de libération à la clé. Pour en finir avec ce propos, je vous dirai 2 choses. La première concerne la circulation des émotions. Tout est énergie et rien ne l'arrête, elle circule utilisant tous les artifices possibles pour atteindre un but. Il y a peu j'ai constaté que mes propos par le biais du téléphone avait attiré une âme. Une de nos amies se plaignait d'entendre marcher sur sa mezzanine, cette personne étant convaincue de la survivance de l'âme j'ai tenté de lui expliquer comment mener à bien un rituel pour solutionner son problème, avant de raccrocher. A partir de cet instant elle n'a plus entendu ce bruit mais chez nous, oui !

Camp en Roussillon
Camp en Roussillon

La seconde est relative aux lieu dit chargés, chez nous les endroits ayant accueilli les camps de réfugiés espagnols sont parfois très lourds. Virgile refusait de rester en un lieu bien précis de Saint Cyprien plage où par ailleurs certains se plaignaient de drôles de sensations. Un grand ménage y a été fait, c'était un vrai lieu de transit pour âmes en attente de libération, maintenant c'est clean, mais le rituel fut un grand moment ! Si vous habitez un de ces endroits et que votre ressenti ne laisse pas de place au doute, faîtes vous aider pour qu'il soit « nettoyé ». C'est un cadeau que vous leur faîtes, que vous vous faîtes et faites au monde. L'Amour, la paix n'ont pas de prix. Et vive la légèreté de l'âme ! Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans spiritualité
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 20:12

 Avant de commencer un soin il est impératif d'avoir l'accord tacite de la personne car c'est un soin d'âme à âme qui fonctionne avec Foi et Amour à partir de l'esprit.  

Un soin fait généralement appel à plusieurs rayons.  

Voyons leurs spécificités !  

imagesNAG8O5DY.jpg

Le rayons bleu possède l'essence de la création de base, il travaille sur tous les corps, particulièrement le corps physique et la matière. Il renferme des pouvoirs de restructuration, de régénération. Il est idéal pour remonter la pente.

 

Le rayon jaune travaille sur tous les corps (physique, astral, éthérique …) mais particulièrement sur le corps mental. Il est utilisé pour le cerveau, pour apaiser et équilibrer les pensées. Idéal pour travailler la mémoire, la capacité d'apprendre, il permet de puiser dans la connaissance universelle.

 

L'énergie du rayon rose est celle de l'amour en action, de la compassion, de la tendresse. Il est uni aux deux premiers et travaille particulièrement sur le corps astral. Il permet le pardon. Idéal pour les problèmes de rancune, colère, vengeance, il met de l'amour là où il en manque. Il apporte le réconfort, c'est une des clés de l'élévation et de la perfection.

 

Le rayon blanc est celui de la créativité, de l'Art, c'est celui de la justesse, de l'équité, de la joie. C'est un rayon de purification et d'ascension, un rayon qui redonne la joie, la revalorisation de soi.

 

Le rayon vert travaille sur le plan de la santé et de la prospérité, il agit sur la circulation des énergies, physique ou matériel (richesse). Il est à utiliser en synergie avec le violet qui permet de lever les blocages énergétiques. Il permet à l'énergie de la source de couler librement et de lever les traumatismes de cette vie (mais aussi ceux liés à d'autres vies !!!).

 

Le rayon rubis doré est celui de la paix divine et de la fraternité. Il apporte la paix du corps, de l'âme, de l'esprit. Idéal pour calmer le stress, les colères, les rancunes, en clair tout ce qui peut perturber la paix intérieure. C'est le rayon du service et des vocations de l'entente entre les personnes.

 

Le rayon violet est le rayon de la liberté et de la transmutation. Il a la faculté de tout positiver et d'annuler le négatif. C'est le rayon de l'alchimie intérieure. Il libère, aide à lâcher les mémoires du passé, les dépendances, le karma par un appel régulier à sa puissance. Sa fréquence vibratoire le rend facile à utiliser.

 

 

 

Comment activer les rayons ?

 

Avant tout il faut être convaincu que les mots ont une force, une vibration qui leur est propre (d’où la force de la prière). Leur choix, leur répétition répondent à des intentions précises, il en résulte des effets particuliers. Ces décrets sont donc à réciter en respectant les textes de manière très précise. Le faire journellement permet d'arriver à la récitation par cœur, un plus déjà : faire travailler sa mémoire !

 

Évidemment il ne suffit pas de « dire » pour que ce soit !

 

Il faut être intimement persuadé que cela est possible et bien se pénêtrer du sens des mots afin d'être en adéquation avec. Pensées, paroles, actions de la vie de tous les jours, tout va de paire !

 

Être Vrai !

 

Une autre des vertus de ces rayons est qu'ils nous imposent de nous regarder sans complaisance, avec bienveillance, mais en nous amenant petit à petit à nous « améliorer ».

 

Prendre le temps de se « pauser » (sous entendu faire une pause) pour les activer, être centré sur l'instant présent et visualiser ces rayons (cela active certaines zones de notre cerveau), voici d'autres bénéfices à retirer de cette activation.

Alors ! prêt ?  

Rayon bleu, rayon bleu, rayon bleu de la volonté divine
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi.
Active en moi la puissance de la flamme bleue
et permet moi d’être toujours actif,
afin que je manifeste la volonté divine en tout acte, pensée ou parole.
 

 

Rayon jaune, rayon jaune, rayon jaune de la sagesse divine.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi.
Active en moi la puissance de la flamme jaune
et permet moi d’être toujours calme et réfléchi
afin que je manifeste la sagesse divine en tout acte, pensée ou parole.

 

Rayon rose, rayon rose, rayon rose de l’amour divin.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi.
Active en moi la puissance de la flamme rose
et permet moi d’agir toujours dans la compassion et le respect
afin que je manifeste l’amour divin en tout acte, pensée ou parole.

 

Rayon blanc, rayon blanc, rayon blanc de la pureté divine.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi
Active en moi la puissance de la flamme blanche
et permet moi de comprendre la conception immaculée de toutes choses
afin que je manifeste la pureté divine en tout acte, pensée ou parole.

 

Rayon vert, rayon vert, rayon vert de la guérison et de la consécration.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi
Active en moi la puissance de la flamme verte
et permet moi de guérir complètement, d’être dans la prospérité
et de consacrer toute chose à un but divin afin que je manifeste la guérison et l’entraide divine en tout acte, pensée ou parole.

 

Rayon rubis doré, rayon rubis doré, rayon rubis doré de la paix et de la sérénité.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi
Active en moi, la puissance de la flamme rubis
doré,
et permet moi d’être toujours en paix et d’activer et manifester la paix en tout acte, pensée ou parole.

 

Rayon violet, rayon violet, rayon violet de la liberté et de la transcendance.
Entre en moi, pénètre moi, enveloppe moi
Active en moi, la puissance de la flamme violette
et permet moi de comprendre le principe de liberté, de transformation intérieure, la force des rituels et des invocations
afin de transcender et de transmuter en amour et lumière, tout acte, pensée ou parole.

 

Qu’il en soit ainsi, et ceci est !

Lorsque j'active les rayons, c'est une forme de méditation, selon la situation du moment, je ressens plus fortement certains rayons et j'ai des couleurs très franches dans les yeux avec le plus souvent de la couleur violette dans les yeux, de jour ou de nuit ! Toujours.

Do. 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans spiritualité
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 20:49

 

Il y a quelque temps déjà je vous avais parlé de la rayonnance sacrée et avais évoqué la possibilité de vous en parler, et bien voilà je me lance.

La rayonnance sacrée n'est pas une science au sens convenu du terme mais ce n'est pas non plus une élucubration de cerveaux dérangés. Elle a d'ailleurs une utilisation thérapeutique et un peu partout dans le monde des personnes soignent et se soignent grâce à elle. Ses bienfaits ont été constatés de manière indubitable même si les guérisons n'ont jamais été authentifiées formellement par la communauté scientifique.

La personne soulagée n'a que sa parole pour attester de leur pouvoir et si l'on ne peut photographier les rayons ou en mesurer l'énergie, certaines personnes plus réceptives que d'autres les voient et en témoignent comme l'avait fait Jeannine (encore elle, oui !) demandant ce qu'était cette fleur violette qu'elle voyait au-dessus de Frédérique un jour où cette dernière « canalisait » le rayon violet pour un soin , mais ça elle l'ignorait !

 

prisme.jpg

 

On entend par rayonnance sacrée le pouvoir de transformation et de régénération de rayons dotés d'une force vibratoire particulière. Ces rayons sont en quelque sorte ceux qui constituent le spectre de la lumière. Ils fonctionnent sur un plan de conscience différent de celui dans lequel nous évoluons majoritairement. Un plan de conscience relié au point zéro, le point de tous les possibles, celui qui nous relie à la source de tout, qui nous relie tous !   NOUS SOMMES TOUS UN !  

Ils s'activent au coeur même des cellules !  

Que nous les activions pour nous même ou pour un soin à un tiers, notre demande active le pouvoir de l'esprit supérieur lié au rayon. Des informations sont adressées aux circuits neuronaux ce qui se traduit par l'envoi de molécules chimiques aux cellules, les neurotransmetteurs !  

Oui, je sais ! Certains d'entre vous vont se dire que je perds mes boulons pour croire à de telle chose. Aucune importance ! J'ai été soignée et guérie par ce biais et je ne suis pas la seule et toutes deux nous soignons avec, soulageons autour de nous !  

Voilà pour la première partie et commela curiosité vous titillera sans doute, il y en aura une seconde  !  

 

A bientôt !

do

 

Repost 0
Published by Do Fredo - dans spiritualité
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 20:01

Sans doute vais-je une nouvelle fois perturber certains d'entre vous, bien que je remarque que petit à petit les choses évoluent, les paroles se délient, mais comment passer sous silence des faits troublants et pourtant rassurants quant à ce qui nous attend !

 

Au hasard des témoignages, qu'ils soient recueillis et diffusés par les médias lors d'émissions à sensation ou bien qu'ils aient fait l'objet de publication notamment sous forme romancée, c'est souvent « la grosse artillerie » qui est de sortie et recueille l'attention du public. Pourtant lorsque l'invisible s'invite dans notre vie c'est souvent de manière plus subtile et fréquemment si ténue qu'il passe inaperçu et pourtant ceux qui en témoignent sont rarement crus.

Je ne nierai pas qu'il y ait des faits très dérangeants de par leur ampleur ni que certaines personnes possèdent des dons époustouflants et si nous avons connu personnellement des faits d'une violence certaine, ce que nous vivons maintenant, parfois au quotidien, est nettement plus supportable, voire même enthousiasmant.

Si vous avez pris connaissance de l'article sur le pendule, souvenez vous : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Les particules qui sont à la source de tout ce qui est, se meuvent à plus ou moins grandes vitesses dans le vide et c'est cette vitesse qui détermine la densité de la matière, en conséquence de quoi elle affecte différentes apparences. L'énergie émise par la matière perdure, indéfiniment, elle se transforme, simplement ! Érosion pour la roche, cendre pour le bois, glace ou vapeur pour l'eau. Visible ou invisible, selon les sensibilités elle est plus ou moins perceptible voire pas du tout, cette nouvelle apparence constitue une autre réalité parfois dans un autre plan de perception !

C'est notamment le cas dans le domaine du vivant !

Certains penseront que c'est une question de croyances, c'est exact mais il devient pourtant de plus en plus difficile de passer sous silence l'existence de nombreux phénomènes qualifiés de surnaturels.

Longtemps le paranormal fut raillé mais aujourd'hui, même si des différences d'interprétation des phénomènes existent, il commence à être admis qu'il y a « quelque chose » qui échappe à notre compréhension cartésienne et mérite d'être pris au sérieux … et j'en arrive à ce qui me trouble.

nuage-001---Copie.jpg

Ciel

Alors qu'existent des ouvrages, des reportages (documentaires, films) passionnants, excellemment documentés, retraçant les démarches scientifiques des chercheurs (parmi les plus récalcitrants à admettre qu'il se produit des phénomènes de première importance dont le sens nous échappe parfois), il ne nous est surtout donné en pâture que du sensationnel.

Les investigations à distances prouvant l’interconnexion des esprits humains ou télépathie, les mémoires d' « outre tombe », réincarnation,qui reviennent à de trèsjeunes enfants relatant avec une précision stupéfiante des faits dont il est totalement impossible qu'ils en aient été les témoins dans cette vie présente (pas plus que l'on ne peut imaginer vu leur âge qu'ils rapportent des propos entendus), la clairvoyance, le poids des liens transgénérationnels, tout ceci a été étudié et même utilisé par les communautés scientifiques mais ce n'est pas vulgarisé !

Au lieu de cela on nous parle par exemple du druidisme, on nous donne à voir des scènes de culte vaudou, de séances de transes individuelles ou collectives. On nous concocte des soirées télé avec murs dégoulinants de sang, on publie des romans où tout le surnaturel de la création s'est donné rendez-vous et le public adhère.

Libre arbitre oblige, je ne contesterai pas que chacun puisse lire, regarder ce qu'il veut mais ce qui m'épate et m'interpelle, c'est que par ailleurs on regarde le pékin lambda qui avoue être confronté dans sa vie quotidienne au surnaturel avec suspicion ou condescendance.

Certes la médecine comportementaliste s'ouvreà ces faits et les praticiens, pour avoir soigner des personnes présentant ensuite des transformations radicales de leur personnalité, sont même les premiers à alerter sur la dangerosité de certaines pratiques comme le ouija ou la transe lors de cérémonies où l'on convie les défunts.

Pour avoir assister à un exorcisme, avoir été témoin de phénomènes de channeling, je pense qu'il faut savoir que la possession est chose possible. Rester humble, ne pas jouer avec le feu et se faire aider dès lors que l'on se sent dépasser par une situation (le plus dur étant de trouver LA bonne personne ) ne peut empêcher d'admettre que la vie ne s'arrête jamais et se poursuit sous une autre forme dans une autre dimension.

Psychologiquement il est plus aisé de comprendre que cela arrive chez des peuples autochtones ou indigènes par exemple, plutôt que dans nos sociétés policées, à monsieur « Toutlemonde », c'est une autre histoire, « On n'est plus au moyen-Âge ! ».

Pourtant, qu'avons-nous de différent, Frédo et moi, pour que les défunts en mal d’ascension s'invitent chez nous régulièrement ? Passeur d'âmes ! Voilà bien une fonction que je n'imaginais pas remplir un jour. Pourtant lorsque le défunt est enfin libéré de ses entraves terrestres, toutes les perturbations que nous subissions cessent instantanément. C'est beau et toujours très émouvant !

Pour se faire remarquer les âmes errantes usent de stratagèmes, appareil photo qui se déclenche seul, déclenchements intempestifs de l'alarme hors de toute présence humaine, odeurs, bruits inexpliqués, voix ... Certaines présences sont plus discrètes, se sont souvent celles qui n'ont pas compris ce qui leur arrivait. Si nous ne les détectons pas immédiatement, est-ce leur énergie, sombre et lourde ?! elles affolent Virgile, notre chien, modifiant son comportement de manière très significative. Message reçu et rituel terminé, il redevient paisible.

Par contre nous savons que nous ne devons pas surestimer nos possibilités, il y a des actions que nous ne ferons jamais. La peur, la colère, la jalousie ou la haine, tous ces sentiments qui, ici bas, occasionnent de gros dégâts, ne désarment pas chez certaines âmes, les rendant dangereuses et à manipuler comme de la nitroglycérine !

Respect et vigilance !

Et vous ? Lâchez vous, je suis sûre que si vous cherchez bien, vous avez déjà été confronté au surnaturel !

Do

Repost 0
Published by Do Fredo - dans spiritualité
commenter cet article

Présentation

  • : Hist' toiles
  • Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche